GP de Turquie: victoire pour Bottas, Verstappen passe devant Verstappen au classement des pilotes

Valtteri Bottas a remporté ce dimanche le Grand Prix de Formule 1 de Turquie. Le pilote Mercedes s’est imposé devant Max Verstappen. Le Néerlandais en profite pour repasser leader du championnat du monde devant Lewis Hamilton, seulement cinquième de la course.

Il fallait être un spécialisste de la météo ce dimanche pour espérer un bon résultat lors du GP de Turquie. Les risques de pluie ont poussé les pilotes à des choix stratégiques osés et pas toujours payants.

A l’arrivée, Valtteri Bottas a confirmé sa bonne forme du week-end pour l’emporter devant Max Verstappen et Sergio Perez. Parti en pole position, le Finlandais de l’équipe Mercedes a finalement vécu une course assez tranquille.

>> F1: revivez le GP de Turquie

Un peu plus d’un an après sa dernière victoire au GP de Russie en 2020, le futur pilote Alpha Romeo a fait preuve d’une belle régularité pour signer le dixième succès de sa carrière en F1. Appliquant à la lettre les consignes de son équipe pour son unique arrêt aux stands, Valtteri Bottas a également raflé le point bonus du meilleur tour de piste. Un point qui pourrait compter en fin de saison dans le duel entre Lewis Hamilton et Max Vertsappen pour le titre mondial.

“Cela faisait longtemps mais cela fait du bien, a savouré le vainqueur du jour pour Canal +. De mon côté cela a été une de mes plus belles courses en F1. A part une petite glissade, tout a été sous contrôle. J’ai pu contrôler le rythme. Cela n’a pas été simple de choisir les pneus mais cela s’est bien passé pour moi. On voyait les lignes sèches mais c’était une piste glissante. C’est une victoire importante pour moi.”

Paris manqués pour Leclerc et Hamilton

Pénalisé de dix places sur la grille de départ, Lewis Hamilton s’est lancé dans une chevauchée fantastique pour remonter et se mêler à la lutte pour la victoire. Profitant de la piste humide, le Britannique a imité Charles Leclerc et tenté une stratégie sans aucun passage par les stands.

Mais le pilote Mercedes comme celui de la Scuderia Ferrari ont fini par s’arrêter à quelques tours de l’arrivée après avoir vu leurs performances chuter fortement. Un temps à la lutte pour la victoire avec leur coup de poker, les deux hommes n’ont pas réussi à grimper sur le podium.

Et à l’arrivée de ce GP de Turquie, Lewis Hamilton regrettera sûrement de ne pas avoir été au bout de sa stratégie. Forcé de s’arrêter suite à de nombreuses injonctions de ses mécanos, le septuple champion du monde a payé cher ce changement de pneus dans le final. Cinquième à l’arrivée, Le Britannique a perdu la première place du classement du championnat du monde des pilotes au profit de Max Verstappen. Le Néerlandais possède désormais six points d’avance sur son rival (262,5 pts contre 256,5 pts).

“Ce n’était pas simple aujourd’hui, la piste était grasse et on ne pouvait trop attaquer. Valtteri Bottas avait plus de rythme et je suis content de terminer deuxième dans ces conditions, a analysé Max Verstappen après la course. Le plus difficile c’était de gérer les pneumatiques. Je suis heureux d’être sur le podium. […] Cela a été serré toute la saison et cela le sera encore par la suite. Une belle bataille nous attend encore avec Mercedes. On verra où la saison nous emmènera.”

Gasly et Ocon dans les points

Sixième à l’arrivée de cette course, Pierre Gasly a bien failli tout perdre dès le premier tour. Un peu gêné par Sergio Perez, le Français de l’équipe Alpha Tauri s’est déporté sur sa droite et a touché Fernando Alonso.

Pierre Gasly a finalement écopé d’une pénalité de cinq secondes pour avoir provoqué le tête-à-queue de l’Espagnol de l’équipe Alpine. Un fait de course qui a provoqué la colère du champion du monde espagnol.

Une pénalité logique mais qui n’a finalement pas empêché Pierre Gasly de finir à une belle sixième. L’autre bonne nouvelle du jour pour le clan tricolore, c’est la dixième place d’Esteban Ocon. Le deuxième pilote de l’écurie Alpine a également fini dans les points. Le pilote français ne s’est pas arrêté de la course et a fini par rafler la dixième place devant Antonio Giovinazzi, Kimi Raikkonen et Daniel Ricciardo.

Sur le même sujet

Si la pluie n’est finalement pas tombé lors de ce GP de Turquie, elle a animé ce seizième rendez-vous de la saison de Formule 1. Cela ne devrait pas se reproduire dans deux semaines à Austin au Texas. Le GP des Etats-Unis, le 24 octobre prochain, devrait en revanche donner lieu à une nouvelle bataille épique entre Max Verstappen et Lewis Hamilton.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport

Lire la suite sur RMC Sport