Foot. PSG – Dortmund : Neymar du rire aux larmes, le résumé du match

Foot. PSG - Dortmund : Neymar du rire aux larmes, le résumé du match PSG – DORTMUND – Le PSG, privé de ses supporters et de Thiago Silva et Mbappé au coup d’envoi, a dominé le Borussia, hier, en 8e de finale retour de la Ligue des champions, sur le score de 2-0, grâce à des buts de Neymar, très ému à la fin du match, et Bernat. Un résultat qui lui permet d’obtenir la qualification pour les quarts de finale. Découvrez le résumé en vidéo et toutes les réactions.

Le résumé de PSG – Dortmund

Paris l’a fait ! Dans un stade à huis clos à cause du coronavirus, le PSG a renversé le Borussia Dortmund, hier soir, et s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Dès l’entame de la rencontre, les Parisiens mettaient les bons ingrédients avec des joueurs impliqués sur toutes les phases de jeu dont un Neymar très agressif lors de la récupération des ballons. La première grosse occasion intervenait à la 25e minte sur une frappe croisée de Cavani, bien détournée en corner par Bürki. L’ouverture du score intervenait d’ailleurs dans la foulée sur ce corner. Bien frappé par Di Maria de la droite vers la gauche, Neymar, libre de tout marquage, plaçait une tête plongeant imparable (1-0, 28e). Thomas Tuchel avait expliqué que Paris ne se contenterait pas du 1-0 et Paris s’y est employé en continuant à jouer. Ce sérieux et cette application étaient récompensés en fin de première période avec un centre tir de Sarabia, dévié dans les buts par Bernat (2-0, 45+1). En seconde période, Paris n’était pas dangereux et reculait de plus en plus face aux assauts du Borussia qui s’offrait plusieurs situations notamment par Brandt, entrée à la place de Hazard en seconde période. Dans une fin de match tendue, marquée par un début de bagarre et un carton rouge pour Can, Paris faisait le dos rond pour finalement s’offrir une bonne bouffée d’oxygène avec cette qualification, dignemet fêté avec leurs supporters, rassemblés à l’extérieur du Parc des Princes. Le résumé du match en vidéo :

Le débrief du match

19:00 – Haaland beau joueur après la défaite

De son côté, l’attaquant du Borussia Dortmund s’est montré plutôt fair play dans ses déclaration d’après-match, en expliquant : “On a fait ce qu’on a pu, ce n’était pas un bon match, on savait que ça allait être dur. Je suis très déçu. On encaisse deux buts et on n’en marque pas. On n’a pas su mettre de rythme, emballer le match, et c’est devenu difficile, parce qu’ils sont tellement bons vous savez… C’était compliqué de jouer sans le soutien de nos supporters mais ce n’est pas une excuse”.

18:41 – Les joueurs du PSG avaient une revanche à prendre

Plusieurs éléments de l’effectif parisien ont expliqué après la rencontre, hier soir, qu’ils n’avaient pas apprécié la manière dont le Borussia Dortmund avait célébré sa victoire du match aller, ce qui leur a probablement donné un supplément d’âme pour cette deuxième manche. Cela explique également pourquoi les Parisiens ont imité la célébration “Bouddha” d’Erling Haaland, le buteur du BVB.

“Après le match aller, il y a eu quelques provocations de l’autre côté, donc ça fait partie du jeu de rendre la pareille”, a ainsi expliqué Thilo Kehrer, tandis que Presnel Kimpembe s’est, lui, montré encore plus clair : “Ce sont de grands joueurs, mais je vais le dire, ils ont perdu leur humilité, parce qu’après leur victoire chez eux à l’aller, ils ont mis beaucoup de tweets, beaucoup d’Instagram, beaucoup de paroles, que ce soit leur directeur sportif, les joueurs, le compte Instagram officiel du club… On l’a tous vu et on a gardé ça dans un coin de nos têtes et je pense que ça nous a tous boostés. Ça nous a aussi permis d’avoir cette petite rage dans un coin de la tête et ce soir, ça nous a porté profit”.

18:02 – Le Borussia Dortmund critique Neymar

Plusieurs et dirigeants du club allemand ont commenté l’expulsion d’Emre Can, hier soir, en regrettant l’attitude de Neymar, jugée provocatrice. “Je pense que l’expulsion est trop sévère. Emre lui a tenu tête et nous savons tous que Neymar est un bon acteur, il l’a montré aujourd’hui, a notamment indiqué Michael Zorc, le directeur sportif. “C’était beaucoup trop sévère, Emre Can n’a fait qu’une petite faute, Neymar a un peu exagéré, a jugé de son côté l’entraîneur Lucien Favre.

17:44 – Edouard Cissé distribue les bons points

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain commente aujourd’hui dans L’Equipe la qualification du club parisien en indiquant notamment : “Ils ont eu réussi un match solide dans l’engagement et l’investissement. Ce n’était pas super beau à regarder, mais c’était exactement le genre de prestation qu’il fallait pour gagner. C’est surtout leurs attitudes défensives qui ont fait toute la différence (…) Je n’ai pas envie de ressortir d’individualité (…) Tout le monde a été compact. Dortmund n’a pas pu déployer son jeu”. Edouard Cissé met également en avant le bon travail de Thomas Tuchel (“Plus que l’aspect tactique, c’est sa façon de motiver ses joueurs, sans doute avec l’aide de ses dirigeants, qu’il faut souligner. Il a eu le bon discours pour déclencher une vraie prise de conscience des joueurs”) ainsi que les prestations de Marquinhos (“C’est un capitaine naturel. Quel que soit son poste, il met la même intensité, la même envie et le même impact. C’est un vrai taulier”) et de Neymar (“La façon dont il s’est jeté pour marquer le premier but (28e) grâce à une tête plongeante sur un corner est symbolique de la détermination de l’équipe”).

17:30 – Jean-Michel Aulas félicite le PSG

Le président de l’OL s’est fendu d’un tweet, hier soir, pour saluer la qualification du PSG en quart de finale de la Ligue des champions : 

16:56 – Les notes de L’Equipe

Au lendemain de ce PSG – Dortmund, le quotidien sportif salue particulièrement les performances de Marquinhos, Presnel Kimpembe et Idrissa Gueye. Les notes des joueurs : Navas (6/10), Kehrer (7), Marquinhos (8), Kimpembe (8), Bernat (7), Di Maria (7), Gueye (8), Paredes (7), Neymar (6), Cavani (6), Sarabia (5). Les notes du Borussia Dortmund : Bürki (5), Piszczek (4), Hummels (6), Zagadou (4), Hakimi (4), Can (3), Witsel (3), Guerreiro (5), Sancho (5), Haaland (3), Hazard (3).

16:50 – VIDEO – Kurzawa a fait la fête avec les supporters

L’après-match a donné lieu à des scènes de liesse, hier soir, autour du Parc des Princes, où s’étaient rassemblés les supporters, privés de tribunes en raison du huis clos. Layvin Kurzawa, le défenseur du PSG, entrée en jeu en fin de match à la place de DI Maria, est même venu rejoindre certains d’entre eux pour partager leur joie : 

16:33 – Quel adversaire pour le PSG en quart de finale ?

Le Paris Saint-Germain connaîtra l’identité de son adversaire à l’issue du tirage au sort prévu le vendredi 20 mars prochain (une date à surveiller toutefois puisque plusieurs matchs sont susceptibles d’être reportés en raison de la propagation du coronavirus, ce qui pourrait avoir des conséquences importantes sur la le calendrier de la compétition). Le tirage au sort sera intégral et Paris pet donc tomber sur la totalité des équipes qualifiées, à savoir, pour le moment, l’Atalanta Bergame, Leipzig et l’Atlético Madrid. Les autres quart de finalistes doivent être connus la semaine prochaine, si les rencontres ont lieu…

16:15 – Le carton jaune de Di Maria, seule mauvaise nouvelle de la soirée

La fin de match a été tendue, hier soir, entre le PSG et le Borussia Dortmund, et a même donné lieu à une altercation entre Emre Can et Neymar, qui s’est transformée en échauffourée collective, mêlant les joueurs des deux camps. Résultat des courses : un carton rouge pour l’Allemand, un carton jaune pour Neymar, Marquinhos et… Angel DI Maria, qui n’était pourtant plus sur le terrain à ce moment mais qui s’est mêlé à la rixe. Une très mauvaise idée de l’Argentin, qui était sous la menace d’une suspension en cas de nouvel avertissement et qui ne disputera donc pas le quart de finale aller du Paris-SG, programmé le mois prochain.

15:57 – VIDEO – Les larmes de Neymar

Voici en vidéo les images incroyables de la célébration des supporters, avec les larmes de Neymar, après cette victoire du PSG contre Dortmund :

15:57 – Mbappé : “Fier de jouer avec vous les gars”

Kylian Mbappé, longtemps incertain pour ce PSG – Dortmund, et qui est finalement entré en jeu pour la dernière demi-heure hier, a exptmé sa joie sur so compte tWitter après le match, en anglais dans le texte (Quelle soirée ! Je suis tellement fier de jouer avec vous les gars, MON EQUIPE”) : 

15:32 – Juan Bernat évoque “une soirée spéciale”

“On est bien rentrés dans le match et on a bien tenu, a résumé la latéral gauche du PSG, après le match. On est qualifiés et c’était le plus important. Cette année, avec le public, c’est possible même si ce soir il n’était pas là. On a célébré avec eux dehors, c’était une soirée spéciale. Déjà l’arrivée au stade avec le bruit, c’était impressionnant et cela nous a donné de la force. Il fallait que l’on partage la qualification avec eux. Il y a un lien fort entre nous et le public. Les supporters sont une partie prépondérante de notre équipe, ils nous ont donné cette force supplémentaire qui nous a permis d’obtenir ce résultat. J’espère qu’ils vont continuer comme ça et nous, on va essayer d’aller plus loin”.

LIRE PLUS

Lire la suite sur Linternaute.com