FFF: Fernandez attaque l’action de Le Graët pendant la crise sanitaire

“Où est-ce qu’il était le patron du football français?” Sur l’antenne de RTL, Luis Fernandez s’est interrogé ce samedi sur l’action de Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, au cours de la période la plus difficile de la crise sanitaire du Covid-19. L’ancien milieu de terrain et entraîneur du Paris Saint-Germain reproche au dirigeant de ne pas avoir eu suffisamment de poigne pour faire en sorte que les acteurs du secteur ne parlent que d’une seule voix à propos des suites à donner à la saison 2019-2020.

Il voulait l’entendre dire “stop”

“Je n’ai pas vu quelqu’un qui a fait en sorte de calmer tous ces présidents. C’était à lui de sortir pour dire stop. (…) Il aurait pu dire qu’on allait attendre quinze jours ou trois semaines et leur demander de ne rien dire, de se taire, de se calmer, de rentrer chez eux et d’essayer de préparer les clubs avec les tests sanitaires”, a déclaré Luis Fernandez, en campagne médiatique pour défendre l’idée d’une liste portée par d’anciens internationaux français pour l’élection à la présidence de la FFF.

Le champion d’Europe 1984 a également pointé la responsabilité des différents présidents de clubs de Ligue 1, sur la question de l’arrêt ou non du championnat: “On peut défendre ses intérêts différemment. Cela crée un certain désordre.”

À la veille de cette prise de parole de Luis Fernandez, Noël Le Graët avait répondu à cette concurrence nouvelle vis-à-vis de son poste de président. “J’aime bien Luis. Qu’il y ait des candidats, c’est très bien”, avait-il laconiquement déclaré.

Lire la suite sur RMC Sport