Feux d’artifices sur le mercato : Icardi se rapprocherait de la Juve, Pjanic et Sandro vers le PSG ?

Le confinement, Mauro Icardi a décidé de le passer à Côme. Aux côtés de Wanda Nara, sa femme et agent, et de ses cinq enfants, dont les deux derniers sont issus de leur union, l’attaquant parisien profite de sa superbe villa sur les bords du lac. De quoi se ressourcer en cette période où le football est mis sur pause. Mais le buteur, prêté au PSG depuis l’été dernier, a également de quoi réfléchir, notamment à toutes les questions liées à son avenir. Actuellement à 937 kilomètres de Paris, il semble s’en éloigner un peu plus chaque jour.

Dans un mercato qui s’annonce au rabais, et dont les contours restent encore à définir, Icardi pourrait s’y retrouver en plein coeur. Encore une fois. Déjà nombreuses, les rumeurs autour de l’attaquant, qui appartient toujours à l’Inter Milan, s’intensifient en effet un peu plus ce lundi. Selon la Gazzetta dello Sport, qui en fait d’ailleurs sa Une du jour, l’axe Paris-Turin pourrait ainsi être (très) embouteillé l’été prochain.

Icardi est très attaché à l’Italie

Pour remplacer Gonzalo Higuain, plus que jamais sur le départ (Los Angeles Galaxy ?), la Juventus souhaiterait réactiver la piste menant à Icardi, déjà pisté à de nombreuses reprises ces dernières années. Le plan de la Vieille Dame est simple : attendre que le PSG lève son option d’achat (65 millions d’euros) et négocier ensuite un possible transfert. Ce qui éviterait de le faire avec l’Inter Milan et son administrateur délégué Giuseppe Marotta, ex-dirigeant historique de la Juve. Mais le club de la capitale est-il seulement intentionné à le faire ? “Il y a quelques doutes, notamment au vu de la reprise incertaine (du championnat), mais avec l’aval du joueur et son agent, le PSG est prêt à faire l’effort“, écrit la GdS.

Vidéo – Bonne nouvelle pour le PSG ? La Juve a peut-être trouvé une alternative à Icardi…

02:59

Une fois cette épine dans le pied enlevée, Fabio Paratici, le directeur sportif bianconero, pourrait décrocher son téléphone pour joindre Leonardo, son homologue parisien. Entre les deux, la relation est excellente. Au menu de la discussion : Icardi, donc. Mais pas que. Selon le quotidien, la Juve a deux cartes en main pour convaincre le PSG de lui transférer son attaquant. La première s’appelle Miralem Pjanic. Auteur d’une saison moyenne, l’ancien milieu de l’OL pourrait être arrivé au bout de son aventure dans le Piémont. Et le PSG a toujours été plus ou moins intéressé par son profil. Son prix, fixé encore à 60 millions d’euros il y a peu, a inévitablement baissé.

La deuxième carte de la Juve se nomme Alex Sandro. Le latéral brésilien de 29 ans, sous contrat jusqu’en 2023, viendrait ainsi renforcer le couloir gauche du PSG. De quoi pallier le très probable départ de Layvin Kurzawa en fin de saison. Ce dernier aurait d’ailleurs pu atterrir dans le Piémont l’hiver dernier, lorsqu’un échange avec Mattia De Sciglio semblait quasi bouclé. Cette fois, c’est donc un autre latéral bianconero qui pourrait entrer un piste. Et Icardi dans tout ça ? Très attaché à l’Italie, il serait probablement intéressé par une arrivée à la Juve. Wanda Nara, qui y travaille la plupart de son temps et multiple les allers-retours à Paris, aussi. L’été dernier, cette dernière avait d’ailleurs rencontré Fabio Paratici à Ibiza. Mais les discussions ne s’étaient pas concrétisées.

Il y aura beaucoup d’échanges l’été prochain, une situation qui va rapprocher le football de la NBA“, expliquait récemment le directeur sportif de la Juve, bien conscient que le contexte économique actuel, complètement chamboulé en raison du Covid-19, risque de changer la donne du prochain mercto. Et dans celui des échanges, la Juve et le PSG pourraient bien ouvrir le bal.

Lire la suite sur Eurosport.fr