Euroligue: première défaite de Monaco contre le Real Madrid

Malgré un Mike James exceptionnel (24 points), Monaco a essuyé sa première défaite de la saison en Euroligue mercredi pour la 3e journée chez le Real Madrid (94-86), payant notamment un début de match catastrophique.

Il n’y a pas eu de nouveau retournement de situation, comme Villeurbanne contre l’Efes Istanbul la veille (75-73) : sur le parquet du Real Madrid, club comptant le plus de titres dans la compétition (10 sacres), les Monégasques ont un temps cru pouvoir faire le hold-up, quand ils sont revenus à hauteur des Madrilènes à quelques minutes du terme après avoir été menés de 21 points pendant le premier quart-temps.

Mais la performance extraordinaire de Mike James n’a pas suffi aux Monégasques, vainqueurs des deux premiers matches de leur histoire dans la compétition face au Panathinaïkos (75-63) et Kazan (80-88 a.p.). Stratosphérique, le petit arrière américain, arrivé à Monaco cet été après un passage aux Brooklyn Nets en NBA, a enchaîné les trois points difficiles, à contre-temps et à très longue distance… et tout lui a souri. Même cette passe lobée risquée mais spectaculaire pour trouver Donta Hall dans le troisième quart-temps.

Yabusele fait mal à Monaco

Et à mesure qu’il multipliait les exploits personnels, Mike James a emmené avec lui toute la Roca Team, revenue à hauteur des Madrilènes dans le dernier acte, à cinq minutes du terme, grâce à un trois points de Will Thomas. “On a débuté le match avec un peu de pression, de stress. On a vraiment débuté de manière catastrophique. On peut mal jouer, mais à ce point, ce n’est pas possible. Il suffisait de se réveiller”, a résumé le technicien monégasque Zvezdan Mitrovic au coup de sifflet final.

En face, le Real a notamment pu compter sur l’un de ses quatre mousquetaires français pour réussir une entame de match parfaite. La recrue estivale Guerschon Yabusele cumulait déjà 10 points à la fin du premier quart et a fait très mal aux hommes de Zvezdan Mitrovic, en subissant les fautes sous l’arceau tout en faisant peser la menace à trois points. L’ancien joueur de l’Asvel a d’ailleurs fini meilleur marqueur madrilène (18 pts), juste devant son compatriote français Fabien Causeur (13 pts). Monaco aura l’occasion de se relancer vendredi avec la réception d’une autre équipe du championnat d’Espagne, le FC Barcelone.

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport

Lire la suite sur RMC Sport