Etcheto décrypte le match de Ntamack

Depuis le dernier Mondial au Japon, Romain Ntamack s’est installé comme le demi d’ouverture incontournable du système tricolore. Une nouvelle fois très bon face aux Gallois samedi soir (38-27), le meneur de jeu toulousain a prouvé que Fabien Galthié ne s’était pas trompé, lorsque le sélectionneur national lui donna les clés du système, il y a quelques mois. Vincent Etcheto, actuel manager de Soyaux-Angoulême et ancien demi d’ouverture de Bègles-Bordeaux, analyse : “Romain Ntamack a été très propre contre Galles. J’ai en mémoire, en début de match, une de ses passes sautées pour aller chercher le couloir des quinze mètres et trouver de la vitesse, c’était quand Rattez est revenu à l’intérieur en suivant. J’ai aussi trouvé qu’il était capable d’attaquer la ligne car il est habitué à le faire avec Toulouse, mais aussi de jouer plus en profondeur pour trouver Vakatawa et ses ailiers.”

Au sujet du talentueux Ntamack, l’ancien entraîneur de l’Aviron bayonnais et de l’Union Bordeaux-Bègles poursuit ainsi : “Il a su s’adapter à la défense très haute et très agressive des Gallois. Il a cette capacité à voir les espaces qui se créent, si un centre monte haut, ça va peut-être ouvrir un intervalle entre le numéro 10 et le numéro 12…. Et c’est ce qu’il a fait sur le premier essai, il a été capable de prendre à revers la défense en prenant lui-même l’intervalle car il a des jambes. Puis, il s’est montré capable d’aller chercher les extérieurs en passant dans le dos des défenseurs pour atteindre le couloir des cinq mètres. Romain est capable d’attaquer avec beaucoup de variété. Et il sera encore meilleur quand la France maîtrisera encore mieux toutes les formes de jeu et sera plus disciplinée.”

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Vincent Etcheto dans les colonnes de Midi Olympique ou sur notre site internet, www.midi-olympique.fr

Lire la suite sur Eurosport.fr