Élisez votre XV de la saison de Top 14 : le demi d’ouverture

Matthieu Jalibert (Bordeaux-Bègles, 18 étoiles)

Trop court pour participer à la Coupe du monde avec une dizaine de matchs dans les jambes depuis son retour à la compétition, le demi d’ouverture de 21 ans a effectué un début de saison tout simplement extraordinaire. Auteur de 59 points, dont quatre essais, sur les quatre premières journées, il a surtout été un animateur parfait du jeu d’une UBB qui a dominée la saison régulière. En seulement 10 matchs de Top 14, il s’est imposé comme un des meilleurs joueurs du championnat et un des garants du futur du rugby français.

Anthony Belleau (Toulon, 15 étoiles)

S’il n’a plus retrouvé le maillot depuis le Tournoi 2019, Anthony Belleau n’en reste pas moins un titulaire indiscutable du RCT. Parfois décalé au centre afin de laisser la place au jeune Louis Carbonel, il a tout de même démarré 9 rencontres de Top 14 à son poste de prédilection. Surtout, il a montré qu’il était un des buteurs les plus fiables de l’hexagone avec un taux de 85,4% de réussite sur l’ensemble de la saison régulière. Un des baromètres du club varois.

Top 14 - Anthony Belleau (RCT-Toulon) contre Lyon

Top 14 – Anthony Belleau (RCT-Toulon) contre LyonIcon Sport

Jules Plisson (La Rochelle, 15 étoiles)

Mis au placard par le Stade français au bout de 4 journées, celui qui avait effectué toute sa carrière à Paris a rompu son contrat courant novembre pour se relancer chez les Maritimes. Et quelle renaissance ce fut pour le demi d’ouverture de 28 ans ! Après une rencontre de chauffe, il a pris la place de titulaire à Brock James et Ihaia West pour ne plus la lâcher jusqu’à l’interruption du championnat. 99 points inscrits en 8 matchs pour La Rochelle et une confiance retrouvée pour l’international français (19 sélections).

Finn Russell (Racing 92, 14 étoiles)

Bien qu’absent du Racing pendant la Coupe du monde, Finn Russell figure tout de même dans cette sélection. Grâce notamment à son éviction du XV du Chardon pour le Tournoi, qui, dans son malheur, lui a permis d’atteindre les neuf matchs de Top 14 cette saison. Et sur un terrain, Russell reste Russell. Véritable magisien totalement imprévisible capable de coups de génie à la main comme au pied, il a été l’un des hommes de base de la superbe remontée des Franciliens jusqu’à la troisième place du classement.

Jonathan Wisniewski (Lyon, 12 étoiles)

Demi d’ouverture bien connu du Top 14 depuis 2009, il n’est plus étonnant de voir Jonathan Wisniewski briller sur les pelouses de l’hexagone. Joueur au talent offensif immense, il a été le meneur d’attaque d’une équipe lyonnaise très sérieuse, dauphine de l’UBB au moment de l’arrêt du championnat. Et bien qu’il ait parfois laissé la place à l’Argentin Patricio Fernandez, Il a tout de même disputé 13 matchs cette saison.

Top 14 - Jonathan Wisniewski (Lyon) contre Clermont

Top 14 – Jonathan Wisniewski (Lyon) contre ClermontIcon Sport

Antoine Hastoy (Pau, 12 étoiles)

Déjà titulaire à 10 reprises lors de l’exercice précédent, le jeune numéro 10 a définitivement pris le pouvoir à la Section. Présent sur absolument toutes les feuilles de match paloises en championnat, il a fait valoir sa palette complète sur tous les terrains, étant notamment élu homme du match lors de la victoire inaugurale des Vert et Blanc face à Brive. Son ascension irrésistible a semble-t-il convaincu le All Black Colin Slade de faire ses valises vers le Japon la saison prochaine.

Romain Barthélémy (Bayonne, 11 étoiles)

En Fédérale 1 il y a deux ans, le joueur formé à Toulon redécouvrait les joutes du Top 14. Souvent aligné au centre la saison passée en Pro D2, il a cette fois-ci été fixé à l’ouverture par Yannick Bru et son staff. Numéro 10 entreprenant, excellent défenseur mais aussi très fort caractère, il a su tirer son épingle du jeu en étant aligné dans 14 rencontres de championnat. On retiendra notamment sa rentrée magistrale contre Toulouse lors de la 17e journée, qui fit basculer le match en faveur de l’Aviron.

Léo Berdeu (Agen, 11 étoiles)

Malgré le retour de Raphaël Lagarde cette saison, le joueur de 21 ans formé au RCT est resté le numéro 10 le plus utilisé dans le Lot-et-Garonne. Demi d’ouverture redoutable attaquant de ligne, sa pointe de vitesse très au-dessus de la moyenne et son sens du jeu lui permettent de temps à autre de dépanner au centre ou à l’arrière. Homme du match lors de la victoire des Agenais à Brive, il fera la saison prochaine le bonheur du LOU.

Qui est le meilleur demi d’ouverture du Top 14 2019-2020 ?

Matthieu Jalibert

Anthony Belleau

Jules Plisson

Finn Russell

Jonathan Wisniewski

Antoine Hastoy

Romain Barthélémy

Léo Berdeu

Lire la suite sur Eurosport.fr