Élisez votre XV de la saison de Pro D2 : la deuxième ligne

Mickaël Capelli (Grenoble, 22 étoiles)

Pour sa quatrième saison dans l’effectif professionnel grenoblois, le joueur de 23 ans formé au FCG a pris une ampleur impressionnante. Titularisé à 15 reprises, ce solide deuxième ligne (1,96 m, 124 kg) a mis à de nombreuses reprises son équipe dans le sens de la marche grâce à son activité offensive précieuse. Il continuera l’an prochain sa progression du côté de Montpellier.

Romain Manchia (Carcassonne, 17 étoiles)

Arrivé à l’été 2018 et déjà beaucoup utilisé lors de son premier exercice carcassonnais, l’ancien Narbonnais a poursuivi sur sa lancée cette saison. Son profil de deuxième ligne mobile (1,96 m, 110 kg) et combatif plaît au manager Christian Labit qui l’a aligné à 18 reprises. Une confiance que le joueur rend bien puisqu’il a prolongé à l’USC pour trois saisons.

Frank Bradshaw (Nevers, 17 étoiles)

Déjà beaucoup utilisé la saison dernière, l’irlandais de 24 ans a encore plus affirmé son statut d’indispensable au pack neversois. Ses 2,05 m en ont fait un des moissonneurs en touche les plus efficaces du championnat, tandis que sa mobilité impressionnante lui a permis d’être à la conclusion de plusieurs actions d’envergure et aller à trois reprises dans l’en-but adverse.

Frank Bradshaw (Nevers)

Frank Bradshaw (Nevers)Icon Sport

Valentin Ursache (Oyonnax, 17 étoiles)

À Oyonnax depuis 2013, l’international roumain a à nouveau été un cadre de l’effectif d’Adrien Buononato cette saison. Celui qui peut évoluer en deuxième comme en troisième ligne a été titularisé à 21 reprises et est donc l’avant oyonnaxien le plus utilisé avec 1447 minutes de jeu. À 34 ans, Ursache n’a absolument rien perdu de sa superbe.

Anthony Coletta (Soyaux-Angoulême, 15 étoiles)

Formé à Dax en tant que troisième ligne, le joueur de 31 ans a achevé cette saison sa montée dans la cage. Son gabarit “léger” pour le poste (1,95 m, 106 kg) lui permet de conserver une grand activité dans le jeu courant tout en étant un cadre de la touche charentaise. Oscarisé par Midi Olympique en novembre dernier, il a séduit le staff de Colomiers, chez qui il a signé pour les trois prochaines saisons.

Evan Olmstead (Biarritz, 14 étoiles)

Revenu de la Coupe du monde en grande forme, la nouvelle recrue canadienne du BO s’est immédiatement imposé comme un titulaire indiscutable du club basque. Aligné d’entrée à 15 reprises, il n’a manqué que deux journées de championnat depuis son arrivée. Le Biarritz a d’ailleurs décidé de le prolonger pour deus saisons supplémentaires.

Evan Olmstead (Biarritz) contre Carcassonne

Evan Olmstead (Biarritz) contre CarcassonneIcon Sport

Évrard Dion Oulai (Montauban, 13 étoiles)

S’il avait été dans l’effectif montalbanais dès le début de saison, il serait certainement dans le haut de cette liste. Après avoir joué cinq matchs de Top 14, l’Ivoirien de 27 ans a été libéré par Bayonne pour rejoindre l’USM. Et que ce soit dans le XV de départ ou en tant qu’impact player sorti du banc, Oulai (1,98 m, 135 kg) a fait un bien fou au pack tarn-et-garronnais en apportant beaucoup de puissance et de densité.

Eric Marks (Vannes, 13 étoiles)

Après trois ans passés au centre de formation de La Rochelle, le deuxième ligne allemand de 23 ans a choisi de gagner du temps de jeu chez les professionnels en découvrant le Pro D2 en Bretagne. Et son premier exercice fut d’une grande qualité. Titularisé sur 14 rencontres, il a également dépanné à plusieurs reprises Vannes en troisième ligne, où sa mobilité lui permet de continuer à briller.

Qui est le meilleur deuxième ligne du Pro D2 2019-2020 ?

Mickaël Capelli

Romain Manchia

Frank Bradshaw

Valentin Ursache

Anthony Coletta

Evan Olmstead

Évrard Dion Oulai

Eric Marks

Lire la suite sur Eurosport.fr