Deux GP à Silverstone et 15 courses au total : le calendrier de F1 complètement chamboulé ?

C’est un week-end où aurait se disputer le quatrième Grand Prix du calendrier. Mais il n’y aura aucune course à Hanoï, dimanche, au Vietnam. A l’arrêt en raison de la pandémie du coronavirus, la F1 se demande bien quand elle pourra donner le grand départ de sa saison. Et où, aussi. Pour l’instant, il semble toujours aussi difficile de le dire. Malgré ça, les instances continuent de travailler d’arrache-pied. Avec un objectif : se préparer à une reprise cet été.

Dans une réunion jeudi, plusieurs scénarios ont ainsi été évoqués. Selon La Gazzetta dello Sport, Liberty Média, propriétaire de la F1, espère limiter les dégâts et ainsi faire disputer un maximum de courses. Pour deux raisons principales. La première concerne les droits télé, prévus pour 22 courses. “Le paiement se fera logiquement en proportion des Grands Prix effectués“, écrit le quotidien. Et le deuxième implique les organisateurs des courses, qui reversent toujours un certain montant dans les caisses de la F1.

Deux GP à Silverstone ?

L’objectif serait donc d’arriver à 15 courses cette saison. Un petit miracle au regard de la situation actuelle. Sauf contre-ordre, elles se disputeront toutes à huis clos d’après le média transalpin. En ce qui concerne la répartition, le Grand Prix d’Autriche pourrait ouvrir le bal le 5 juillet. Pourquoi ? Tout d’abord car ce pays “sera l’un des premiers à redémarrer” après la coronavirus, et ensuite car le circuit de Zeltweg appartient à Red Bull, qui n’a pas forcément la nécessité “d’encaisser les recettes de billetterie contrairement à d’autres réalités“, écrit la Gazzetta.

Vidéo – Entre bravoure et stupidité : quand Moss et Hamilton comparait les époques en F1

01:35

Pour rattraper le retard accumulé, la F1 envisage ensuite de disputer deux courses consécutives à Silverstone (19 et 26 juillet), puisque sept des dix écuries du paddock ont leur siège situé à quelques encablures du circuit britannique. En août, l’espoir est de récupérer le maximum de courses européennes. Mais pas la Belgique, qui a simplement confirmé “étudier toutes les scénarios” concernant son Grand Prix. Mi-septembre, le rendez-vous pourrait être donné à Singapour. Et ensuite : Chine, Vietnam, Bahrein et Abou Dabi pour finir la saison. Pour l’instant, autant dire un mirage.

Lire la suite sur Eurosport.fr