Covid-19: Le derby de Manchester aurait causé 37 décès

C’est une information qui fait froid dans le dos. Disputée quelques jours avant l’annonce officielle de la suspension de la Premier League, la victoire de Manchester United sur son voisin citizen (2-0) aurait eu des répercutions dramatiques sur le plan sanitaire.

Le Guardian relaye une étude qui indique que 37 décès ont été enregistrés à la suite de la rencontre disputée devant un public de 76.000 personnes à Old Trafford. L’étude s’appuie sur le nombre de décès du coronavirus détectés dans une période de 35 jours suivant le derby et dans les hôpitaux à proximité de l’enceinte des Red Devils.

68 décès après Liverpool-Atlético

Cette même étude rappelle que le huitième de finale retour de Ligue des champions entre Liverpool et l’Atlético de Madrid avait été encore plus meutrier. Organisé trois jours plus tard à Anfield en présence des supporters colchoneros et devant plus de 52.000 spectateurs, le match pourrait être à l’origine la mort de 68 personnes.

Dès fin février, la rencontre aller entre l’Atalanta et Valence avait été annoncée comme le possible “match zéro”, celui qui aurait accéléré la propagation du Covid-19 en Italie et en Europe. 

Lire la suite sur RMC Sport