Coronavirus: Thiem ne veut pas donner au fonds de solidarité entre joueurs

Transparent sur le sujet, Novak Djokovic a révélé cette semaine que plusieurs joueurs du classement ATP, certains parmi les meilleurs, avaient refusé de donner de leur argent pour aider leurs pairs les plus démunis face à cette crise sanitaire sans précédent que l’on vit actuellement. Le Serbe avait d’ailleurs ajouté qu’il comprenait leur position. Reverra-t-il son jugement à l’aune des récentes déclarations de l’Autrichien Dominic Thiem, lesquelles ne devraient pas tarder à faire réagir? Jugez plutôt.

“Aucun de ces joueurs mal classés ne lutte pour survivre, a-t-il lâché, sans complexe, au plus grand quotidien d’information autrichien, le Kronen Zeitung. Toute l’année, j’en vois beaucoup qui ne donne pas tout au tennis. Beaucoup ne sont pas très professionnels. Je ne vois pas pourquoi je devrais leur donner de l’argent.” Rappelons qu’à quelques exceptions près, en admettant qu’elles existent, la majorité des joueurs et des joueuses se consacrent corps et âme à leur passion, qui est aussi leur métier. Et ils ont, pour la plupart d’entre eux, les plus mal classés, du mal à en vivre.

Donner à ceux “qui en ont vraiment besoin”

Ils ne rencontrent pas tous la réussite de l’Autrichien, mais ils essayent. Dominic Thiem a d’ailleurs précisé sa pensée sur le sujet, sans doute pour atténuer l’effet dévastateur d’une telle sortie: “Je préfère donner à des gens ou des institutions qui en ont vraiment besoin. Aucun métier au monde ne vous garantit un gros succès au début de votre carrière. Aucun des top joueurs ne se considère comme arrivé, rien n’est assuré et nous devons nous battre continuellement pour notre classement.” Voilà qui est dit. 

Les instances du tennis, ATP (circuit masculin), WTA (circuit féminin), ITF (Fédération internationale) et les quatre Grands Chelems, ont annoncé mardi la création d’un fonds commun de solidarité pour les joueurs mis en difficultés financières par l’arrêt des compétitions en raison du Covid-19. De son côté, le président du Conseil des joueurs, Novak Djokovic, avait appelé les joueurs à contribuer à ce fonds selon leur souhait, abandonnant l’idée d’un barème selon le classement, évoquée la semaine dernière.

Lire la suite sur RMC Sport