Coronavirus: Roy Keane invite les joueurs à ne pas baisser leurs salaires

A l’image du FC Barcelone, de la Juventus ou encore de la Roma, de nombreux clubs ont trouvé des accords avec leurs joueurs pour qu’ils baissent leurs salaires afin de faire face aux conséquences économiques liées à l’épidémie de coronavirus. Des discussions sont en cours dans d’autres équipes, comme à Lyon, Marseille et au PSG. L’idée pour ces formations est de soulager leur trésorerie en attendant une éventuelle reprise des compétitions dans les prochaines semaines. Mais pour certains, de telles mesures ne devraient pas être prises.

“Je n’accepterais pas de réduire mon salaire”

Dans un entretien accordé ce vendredi à Sky Sports, Roy Keane a ainsi invité les joueurs évoluant chez des cadors européens à ne pas accepter ces baisses de salaires. “Il y a une pression sur les joueurs qui sont dans de très grands clubs, où il y a de riches propriétaires, pour qu’ils baissent leurs salaires. Je n’accepterais pas de réduire mon salaire si j’étais dans un grand club. Si vous voulez être généreux, allez-y, faites-le. Mais les joueurs ne doivent pas se sentir obligés par les clubs, en particulier par les grands clubs, à baisser leurs salaires”, a expliqué l’ancien capitaine de Manchester United et de la sélection irlandaise.

Pousser des joueurs à s’asseoir sur une partie de leur rémunération, même pour quelques semaines, est selon lui “un non-sens”. “Ils ont signé un contrat avec leur club et c’est une affaire personnelle. Ne vous laissez pas influencer par la pression des médias. Je parle des clubs dont les propriétaires sont milliardaires. Ils sont milliardaires et ils parlent aux joueurs de problèmes de trésorerie”, a ironisé l’ex-milieu de terrain. En Premier League, Southampton et Watford font partie des clubs ayant officiellement annoncé une baisse temporaires des salaires pour leurs joueurs.

>> Le sport impacté par le coronavirus, toutes les infos en direct

Lire la suite sur RMC Sport