Coronavirus: l’OL demande aussi à ses joueurs de baisser leurs salaires

Comme l’Olympique de Marseille ou le Paris Saint-Germain, l’Olympique Lyonnais réclame un effort financier de ses joueurs. Jean-Michel Aulas en appelle à “la solidarité” et “au sens des responsabilités”. Comme le révèle L’Equipe samedi, les joueurs lyonnais ont reçu un courrier de leur club signé par leur président leur demandant de baisser leurs salaires.

Afin de “limiter la casse” dans cette période de crise économique due à la pandémie de Covid-19, il est demandé aux Gones de rogner sur leurs émoluments en avril, mai et en juin à hauteur de 25, 50 ou 70% en fonction du montant du salaire. Pour obtenir gain de cause, JMA leur a notamment rappelé qu’il est proche d’un accord avec les joueuses de l’OL. Que des grands clubs comme le Barça et la Juve ont été dans ce sens. Et que certains salariés du club sont au chômage partiel.

Juninho ne perçoit que 30% de son salaire

Si Anthony Lopes et ses partenaires le sont aussi, ils n’ont pas encore donné leur accord pour cet effort financier. Les Gones ont discuté entre eux lors d’une visioconférence. Entre un report de versement, solution préconisée par l’UNFP, l’idée de reverser cet argent aux salariés confrontés au chômage partiel ou refuser tout simplement la demande de leur club, les Lyonnais n’ont pas encore tranché. Ce n’est pas le cas de Juninho qui a accepté de ne toucher que 30% de son salaire le temps nécessaire. 

“Une grande partie des effectifs est en chômage partiel, on a réduit au maximum nos charges salariales, explique Jean-Michel Aulas dans Le Progrès. On discute activement avec les groupes pros masculins et féminins pour trouver des accords allant au-delà du chômage partiel afin de réduire nos charges. (…) Il faut que la semaine prochaine, on ait des réponses. On est sur le point d’aboutir positivement avec l’équipe féminine, il reste des choses à valider avec les garçons. Il y a un très bon état d’esprit, ils sont très attentifs à la situation d’OL groupe et à l’état sanitaire du pays.”

Lire la suite sur RMC Sport