Coronavirus: l’Euro féminin officiellement reporté en 2022

Avant d’étudier les pistes pour la reprise des compétitions, le comité exécutif de l’UEFA, réuni ce jeudi par visio-conférence, a officialisé le report l’Euro féminin. Prévu en 2021, il a finalement été placé d’un an pour avoir lieu en Angleterre du 6 au 31 juillet 2022, dans les mêmes stades que ceux initialement choisis. Cette décision attendue fait suite au report, en mars dernier, de l’Euro masculin de 2020 à 2021 en raison de la propagation du coronavirus. 

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

“Quand nous avons dû prendre une décision urgente sur le report de l’Euro 2020, nous avons toujours eu à l’esprit les répercussions sur l’Euro féminin 2021, assure Aleksander Ceferin dans un communiqué. Nous avons étudié dans le détail toutes les options, en ayant toujours à l’esprit notre engagement en faveur de la croissance du football féminin. En déplaçant l’EURO féminin de l’UEFA à l’année suivante, nous nous assurons que notre compétition phare pour équipes nationales féminines sera le seul tournoi majeur de football de l’été, ce qui lui donnera toute l’attention qu’il mérite.”

L’instance précise avoir pris cette décision en concertation avec la Fédération anglaise mais aussi avec les organisateurs des Jeux du Commonwealth, organisés à Birmingham en 2022

“L’Euro féminin de l’UEFA est le plus grand événement d’Europe en matière de sport féminin, a souligné Nadine Kessler, responsable du Football féminin à l’UEFA. C’est aussi l’un des plus grands événements sportifs au monde. Il nécessite et mérite donc sa propre plateforme. Cette décision nous met en position de produire un tournoi qui attire l’attention du monde entier, de maximiser la couverture médiatique et d’accroître l’affluence dans les stades. Par conséquent, elle nous aide à remplir notre objectif clé, qui est d’inspirer la nouvelle génération de footballeuses et de footballeurs. L’année 2022 nous offrira de meilleures conditions de promotion du tournoi et d’activation de nos partenaires qu’un été 2021 saturé.”

Lire la suite sur RMC Sport