Coronavirus: les joueurs de L1 veulent que le classement actuel fasse foi

C’est une voix importante, dans les futurs débats qui ne manqueront pas de se tenir sur l’arrêt où pas du championnat. Syndicat ultra-majoritaire chez les joueurs professionnels (94% d’adhérents), l’UNFP a sondé ses ouailles, des chiffres publiés par l’Equipe. Si, sans surprise, il sont une écrasante majorité à souhaiter des garanties sur leur santé avant de reprendre le championnat, c’est peut-être sur les solutions en cas d’arrêt que leur voix et la plus intéressante: Si les présidents se sont déjà souvent exprimé, on avait pas encore entendu les joueurs.

Les clubs les plus mal classé, ou Lyon, on évoqué avec plus ou moins d’insistance une saison blanche. Pour les joueurs, ce n’est pas une option. A 80%, ils souhaitent que le classement soit arrêté à la dernière journée jouée intégralement (la 27e, puisqu’à la 28e journée, Strasbourg-PSG ne s’était pas disputé, déjà à cause du coronavirus). Ce qui permettrait incidemment, par rapport au classement actuel à Montpellier mais surtout Lyon de repasser devant Nice et Reims et d’accrocher une place européenne, ce qui ne manquera pas d’alimenter de gros débats comme ceux qui agitent actuellement l’Espagne ou les compétitions gérées par la FFF et arrêtée jeudi (mention spéciale pour ce coup dur infligé à l’équipe féminine de Saint-Etienne). 

Lire la suite sur RMC Sport