Coronavirus: le Mexique adopte une solution radicale pour son championnat

Le Mexique n’est pas épargné par la pandémie de coronavirus. Outre-Atlantique, le Covid-19 a déjà causé la mort 650 mexicains. Une crise sanitaire grave qui s’accompagne d’une crise économique. Pour ce qui est du football et des championnats, la saison de Liga MX est suspendue depuis le 15 mars. Celle de Deuxième division, appelée Ascenso MX, est d’ores-et-déjà annulée. Sans champion. Ni promu.

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

Vendredi, les clubs mexicains, de Première et Deuxième division, ont en effet acté la suspension des promotions et des relégations pendant cinq ans. Une décision radicale qui a pour objectif de protéger sur le plan économique les clubs de Deuxième division dont la plupart sont actuellement au bord de la faillite, et menacées de disparition.

Une aide de 776.000 euros par an pour les clubs de D2

Victime du Covid-19 mais désormais guéri, Enrique Bonilla, le président de la Liga MX, a par ailleurs indiqué que les 12 clubs de l’Ascenco MX, recevront une aide financière de 776.000 euros par an lors des cinq prochaines saisons. Ce n’est pas la première fois que le Mexique adopte une Ligue fermée. Les suspensions et relégations avaient aussi été suspendues lors de la saison 1951-1952. Cela démontre en tout cas que la solidarité prévaut dans le  championnat où évolue et brille André-Pierre Gignac avec les Tigres de Monterrey.

Lire la suite sur RMC Sport