Coronavirus: le gros coût des tests quotidiens pour les clubs

Déjà mis à mal par l’arrêt des compétitions, les clubs pourraient se retrouver face à une nouvelle ligne de dépenses lors du retour des joueurs aux entraînements. Tester quotidiennement les joueurs au coronavirus coûte en effet très (très) cher comme le confie Valérien Ismaël. L’ancien défenseur français, actuellement entraîneur du club autrichien de Linz LASK, révèle le très gros montant du dépistage. Son club a été le premier du pays à reprendre l’entraînement, lundi. 

>> Le sport face au coronavirus: les informations en direct

“5 .000 euros par jour”

“Samedi, 48 heures avant la reprise, l’ensemble du staff et des joueurs ont été testés, explique-t-il dans une interview au Parisien. Le club a dégagé des moyens financiers très importants afin qu’on fasse l’objet d’un dépistage quotidien. Ça a un coût estimé à 5 .000 euros par jour, mais la santé n’a pas de prix.”

D’autres mesures ont été prises comme la constitution de petits groupes, également appliquée en Allemagne. “Lors de la première conférence de presse, tous les journalistes avec des masques, ça m’a fait vraiment bizarre, ajoute Ismaël. Ça va nous accompagner ces prochaines semaines.”

Important de réaliser des tests quotidiens

Les résultats des tests sont, eux, connus rapidement. Et un protocole a été établi en cas de résultat positif. “Dimanche, un premier test s’est révélé positif pour un joueur et un entraîneur adjoint, explique l’ancien joueur du Bayern Munich. Mais ça n’était pas très clair. Un deuxième test, lundi, a, lui, été négatif pour ces deux personnes. Ils sont dans l’attente d’un troisième. La règle dit que si tu es testé deux fois d’affilée négatif, tu peux réintégrer le groupe. D’où l’intérêt de pratiquer des tests quotidiens et non tous les trois jours.”

Lire la suite sur RMC Sport