Coronavirus: la tenue de Wimbledon fortement menacée

Roger Federer, Novak Djokovic ou Rafael Nadal fouleront-ils le gazon de Wimbledon cette saison? Rien n’est sûr. Si Roland-Garros a d’ores et déjà été reporté en septembre prochain en raison de la pandémie de coronavirus, le sort du Grand Chelem britannique n’est pas tranché. 

Dans un communiqué ce mercredi soir, les organisateurs annoncent qu’ils vont tenir une réunion d’urgence la semaine prochaine pour avancer sur le dossier. Mais ne se cachent pas: si l’hypothèse d’un tournoi à huis clos est exclue, un report voire une annulation sont à l’ordre du jour. 

La saison pour l’instant suspendue

La réunion permettra de réaliser “une évaluation détaillée”, précise Wimbledon, qui assure envisager plusieurs scénarios “dont un report ou une annulation”. “jouer a huis clos a formellement été exclu”, poursuivent les organisateurs, qui se disent en lien avec le gouvernement britannique concernant l’évolution de la pandémie au Royaume-Uni. Initialement, le Grand Chelem sur herbe était supposé débuter le 29 juin. Pour rappel, les calendriers ATP et WTA sont pour l’instant suspendus et les tournois annulés ou reportés. 

Lire la suite sur RMC Sport