Coronavirus: la Premier League vers l’achat de tests en masse pour la reprise

La Premier League semble au moins aussi déterminée que la Serie A et la Bundesliga à reprendre son championnat. Et donc à ne pas suivre l’exemple des Pays-Bas et de la France, qui sont pour l’instant les seuls pays européens à avoir mis un terme à leur saison de football.

Selon le journal britannique The Sun, la Premier League aurait prévu d’acheter près de 40.000 kits de tests au coronavirus pour une facture totale de 4 millions de livres sterling, soit environ 4,6 millions d’euros.

Une reprise des matchs envisagée début juin

Un grand club, dont l’identité n’est pas dévoilée, aurait même déjà envoyé des kits aux domiciles de ses joueurs pour qu’ils se testent eux-mêmes. Réunis vendredi par la Premier League, les clubs anglais ont réaffirmé leur volonté d’aller au bout de cette saison 2019-2020. Les entraînements pourraient reprendre le 18 mai et une reprise du championnat serait envisagée à partir du 8 ou 12 juin, avec des matchs à huis clos susceptibles de se dérouler dans un nombre limité de stades et sur terrains neutres.

Les joueurs, les entraîneurs et les membres des staffs pourraient être testés deux ou trois fois par semaine. Une perspective qui ne plaît pas à tout le monde. Interrogé samedi par BT Sport, Frank Lampard a ainsi expliqué qu’il ne serait “pas bien vu” que les footballeurs aient, par rapport à d’autres corps de métier, un accès privilégié aux prélèvements permettant de savoir s’il y a eu contamination au Covid-19 ou non. “Si nous devons faire ces tests régulièrement, c’est très bien, a déclaré l’entraîneur de Chelsea. Mais je ne connais pas le nombre de tests effectués pour les personnels soignants et les travailleurs qui font des jobs incroyables.”

Lire la suite sur RMC Sport