Coronavirus: la mise en garde de Ceferin en cas d’arrêt des championnats

Deux jours avant de réunir les 55 secrétaires généraux des Fédérations européennes, Aleksander Ceferin rappelle la priorité de l’UEFA à la sortie de la crise du coronavirus: les compétitions doivent reprendre et aller à leur terme.

“La priorité est la santé des supporters, des joueurs et des managers, précise le président de la confédération au Corriere della Sera. Je suis optimiste par nature, je crois qu’il y a des options qui peuvent nous permettre de reprendre les championnats, les coupes et de les terminer. Nous devrons peut-être jouer sans spectateurs, mais la chose la plus importante à mon avis est de jouer les matchs. Dans ces moments difficiles, cela apporterait du bonheur aux gens et un certain sentiment de normalité même si les matchs ne se déroulaient qu’à la télévision.”

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

“L’impact serait terrible pour les clubs”

Pour lui, l’idée de ne pas reprendre les championnats semble toujours inenvisageable. “Il est tôt pour dire que nous ne pouvons pas terminer la saison, insiste-t-il. L’impact serait terrible pour les clubs et les ligues. Nous pouvons finir, mais nous devons respecter les décisions des autorités et attendre la permission de retourner jouer.”

Dans cette optique, l’UEFA a déjà établi un calendrier prévisionnel pour la reprise des Coupes d’Europe cette saison tout en laissant une marge. “Il n’y a pas de date limite pour les finales de coupe, explique-t-il. Tout dépend quand on recommencera à jouer.”

Il ne fixe pas de “délais précis” pour la fin des championnats nationaux mais balaie l’idée d’une fin en septembre ou octobre comme cela est préconisé par le président de la Fédération italienne. “Ce serait assez difficile, cela aurait un impact lourd sur le calendrier de la saison 2020-21”, explique-t-il.

Il évoque enfin le cas du championnat belge, favorable à l’arrêt de la saison mais sous la menace, par l’UEFA, d’une exclusion des compétitions européennes. “De telles décisions n’ont pas été prises seules, rappelle-t-il. Le football est interconnecté, nous avons vu combien il est important pour l’UEFA et les ligues de travailler en bonne coopération. Le comité exécutif examinera les cas.”

Lire la suite sur RMC Sport