Coronavirus: kiné, l’ancienne perchiste Vanessa Boslak s’occupe de malades

On se souvient de l’athlète qui a battu à plusieurs reprises le record de France de saut à la perche et qui est devenu vice-championne du monde en salle en 2012. Vanessa Boslak est aujourd’hui engagée dans une toute autre compétition en tant que kinésithérapeute à la clinique du Val d’Or à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), spécialisée dans la pneumologie. Un établissement où elle travaille depuis plus de deux ans et qui est actuellement utilisé pour accueillir des personnes atteintes du Covid-19.

“A la base notre établissement devait permettre de désengorger les hôpitaux parisiens et là on a une arrivée massive de malades du Covid-19”, explique-t-elle. Son rôle de kiné est important pour les patients qui ont besoin de rééducation. “Je suis dans le service de réanimation, je m’occupe des patients qui sont restés longtemps allongés. Il faut qu’on réveille leurs muscles”, indique-t-elle. Comme partout, la clinique manque de matériel, notamment de masques. “On s’est débrouillés, j’ai une amie qui connait un tatoueur qui m’en a donné”, confie-t-elle.

Le sport passe au second plan

Dans la clinique, elle n’est pas la seule ancienne athlète. Victor Sintes et Loïc Attely, deux anciens champions d’escrime, y travaillent également. Dans cette lutte contre le coronavirus, certaines situations ne sont pas faciles.

“On a aussi des patients qui sont opérés après un cancer et qui ont le Covid-19. On doit désencombrer les poumons de certains patients et récupérer les crachats pour les faire analyser”, précise-t-elle. Vanessa Boslak, qui a participé à quatre éditions des Jeux olympiques (Athènes, Pékin, Londres et Rio), estime que le sport reste secondaire dans un tel contexte.

“Le plus important est de gérer cette crise sanitaire. Pour les Jeux de Tokyo c’est dommage pour certains athlètes, mais il faut prendre ça positivement en se disant que ça fait une année de préparation en plus”, affirme-t-elle. Reporté d’un an en raison de l’épidémie de coronavirus, le rendez-vous olympique se tiendra du 23 juillet au 8 août 2021.

>> Le sport impacté par le coronavirus, toutes les infos en direct

Lire la suite sur RMC Sport