Coronavirus: endeuillé, Sigamary Diarra envoie un message pour le respect du confinement

“Je n’ai pas de mot pour décrire ma peine.” Sigamary Diarra est en deuil. Sa mère est décédée, emportée par le coronavirus. “Que dieu lui ouvre les portes du paradis. Maman je t’aime” a écrit sur Twitter le milieu de terrain passé par Lorient et Ajaccio et qui a terminé sa carrière l’an passé en Ligue 2 à Valenciennes. Mais le Malien de 36 ans ne s’est pas contenté de rendre un hommage appuyé et émouvant à sa mère. Il a aussi souhaité faire passer un message à ceux qui ne respectent toujours pas les règles de confinement.

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

“Je me dois de transmettre le message de nos morts”

“On peut parler de l’Etat mais nous ne valons pas mieux, quand je vois le nombre de personnes dehors et footing et promenade. On nous l’a répété, nous sommes en guerre et effectivement l’ennemi est invisible mais tue (elle, lui, eux, nous, moi, vous, nos aînés) #RestezChezVous. Les soldats qui mènent cette guerre sont les médecins, infirmières, infirmiers, éboueurs, la police, les caissières etc.” 

Et Sigamary Diarra d’ajouter dans un dernier Tweet: “J’en veux à personne, c’était son heure, j’ai mal mais je me dois de transmettre le message de nos morts, éradiquons ce fléau chacun à notre manière, la notre c’est de respecter le confinement quelque soit la météo et la durée du confinement.” Emmanuel Macron devrait annoncer son prolongement lundi soir.

Lire la suite sur RMC Sport