Carey vise 15 GP au minimum, avec un début le 5 juillet en Autriche

FORMULE 1 2020 – Chase Carey, le président de Formula One Group, le promoteur du championnat du monde, pense, suite à l’annulation du Grand Prix de France, toujours pouvoir organiser 15 courses cette saison, de juillet à décembre.

Le cap a le mérite d’être fixé. Et depuis ce lundi matin, il est même officiel. Dans un communiqué, Chase Carey, le président de Formule One Group, a dévoilé les contours de la refonte du calendrier de F1 actuellement en cours. Alors que le Grand Prix de France

a officiellement été annulé ce lundi matin, il y est notamment expliqué que la première course est espérée en Autriche le week-end du 3 au 5 juillet.

Ocon : "J'ai l'objectif de monter sur le podium cette saison"Ocon : "J'ai l'objectif de monter sur le podium cette saison"

Saison 2020

Ocon : “J’ai l’objectif de monter sur le podium cette saison”

24/04/2020 À 11:12

Même si ce matin, il a été annoncé que le Grand Prix de France, qui se déroulera fin juin, ne se déroulera pas, nous sommes désormais de plus en plus confiants quant à l’avancement de nos plans pour débuter notre saison cet été“, peut-on lire notamment dans le communiqué. Au total, entre “15 et 18 courses” sont espérées cette saison. Mais comment pourraient-elles se dispatcher ?

L’Europe en juillet-août, le reste ensuite

Nous visons un début des courses en Europe en juillet, août et début septembre, la première se déroulant en Autriche le week-end du 3 au 5 juillet, précise Chase Carey. En septembre, octobre et novembre, nous devrions courir en Eurasie, en Asie et aux Amériques et terminer la saison dans le Golfe en décembre avec Bahreïn avant la traditionnelle finale à Abou Dhabi.”

Pour résumer, donc, le calendrier pourrait se diviser en quatre blocs :

  • L’Europe en juillet-aôut
  • L’Eurasie et l’Asie en septembre-octobre
  • L’Asie et l’Amérique en octobre-novembre
  • Le Moyen-Orient en décembre

Nous publierons notre calendrier finalisé dès que possible“, assure Carey. Bien évidemment, il ne sera réalisable que si la crise sanitaire liée au Covid-19 s’améliore dans les différents pays concernés. “Nous devons encore régler de nombreuses questions, comme les procédures d’entrée et de fonctionnement pour les écuries et nos autres partenaires dans chaque pays“, explique le dirigeant.

Enfin, concernant l’avenir à court terme, Chase Carey explique que les plans “avancent” pour “renforcer” la F1 et ses équipes. “Nous avons également travaillé dur avec la FIA et les équipes pour renforcer l’avenir à long terme de la Formule 1 grâce à un éventail de nouvelles réglementations techniques, sportives et financières qui amélioreront la compétition“, assure-t-il. Les dix premières courses de la saison, qui aurait dû débuter à Melbourne le 15 mars, ont été annulées (Australie, Monaco, France) ou reportées sine die (Bahreïn, Vietnam, Chine, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan, Canada). La trêve estivale, normalement en vigueur en août, a été avancée aux mois de mars-avril-mai.

Du fantasme Hamilton à la roue de secours Giovinazzi : qui pour remplacer Vettel en cas de départ ?Du fantasme Hamilton à la roue de secours Giovinazzi : qui pour remplacer Vettel en cas de départ ?

Saison 2020

Du fantasme Hamilton à la roue de secours Giovinazzi : qui pour remplacer Vettel en cas de départ ?

23/04/2020 À 14:28

Opposé à une réduction drastique des budgets, Ferrari menace de claquer la porteOpposé à une réduction drastique des budgets, Ferrari menace de claquer la porte

Saison 2020

Opposé à une réduction drastique des budgets, Ferrari menace de claquer la porte

23/04/2020 À 14:15

Lire la suite sur Eurosport.fr