Bundesliga: pas de matchs avec du public d’ici fin août

L’Allemagne organise son déconfinement, mais avec beaucoup de prudence. La chancelière Angela Merkel a annoncé mercredi après-midi une série de mesures pour permettre la reprise de la vie économique, bouleversée par la pandémie de coronavirus. Pour éviter une deuxième vague massive de contaminations au Covid-19, il a néanmoins été décidé de maintenir l’interdiction des grands rassemblements dans le pays jusqu’au 31 août. Selon le document établi par le gouvernement et les dirigeants des 16 régions allemandes, cela concerne notamment les compétitions sportives. Et donc la Bundesliga, suspendue depuis début mars.

Les médias allemands tels que la Deutsche Welle rapportent que cette règle pourrait tout de même permettre la tenue de matchs sans public. “Pour les rencontres à huis clos, cela sera bientôt discuté”, a fait savoir Markus Söder, ministre-président de Bavière. Kicker et le Süddeutsche Zeitung expliquent que les régions allemandes (Länder) décideront des modalités de cette mesure, notamment du nombre de spectateurs au-dessus duquel un événement tomberait sous le coup de l’interdiction.

Une décision doit être prise le 23 avril

Le 31 mars dernier, la Ligue allemande de football (DFL) a décidé de prolonger la suspension de ses championnats professionnels jusqu’au 30 avril. Si l’avenir de la saison 2019-2020 n’est pas encore clair et doit être discuté le 23 avril lors d’une assemblée générale virtuelle de l’instance dirigeante, les clubs de Bundesliga ont repris le chemin de l’entraînement en veillant à respecter des mesures de distanciation sociale.

La position de la Ligue allemande n’a pas varié depuis plusieurs semaines: elle souhaite reprendre dès que les autorités donneront leur feu vert, sans public si nécessaire. L’objectif étant de récupérer au moins les droits télés dus pour les neuf dernières journées, et éviter ainsi une catastrophe économique qui mettrait de nombreux clubs à genoux.

Lire la suite sur RMC Sport