Barça: le Camp Nou pourrait ne pas recevoir de public avant novembre

Pour les grands clubs européens, il est déjà temps d’anticiper la suite et les conséquences de la récession économique qui frappe durement le secteur du football. “Des institutions financières et des consultants du secteur du sport”, missionnés par le FC Barcelone, ont travaillé à l’élaboration d’un rapport à usage interne, selon la Vanguardia.

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

Leur mission étant de se projeter sur les difficultés qui attendent le club catalan dans les mois qui viennent, notamment les prochaines tendances sur le marché des transferts, difficiles à prévoir. Concernant l’ouverture des portes du Camp Nou au public, les auteurs du rapport ont identifié deux scénarios: le premier, dit “de base”, et un second plus optimiste.

Février 2021, scénario le plus pessimiste et… réaliste?

D’après les extraits du document, dévoilés par la Vanguardia,  les portes du Camp Nou ouvriront au plus tôt le 15 novembre dans l’hypothèse du scénario le plus optimiste, une fois que la crise sanitaire sera derrière les pays concernés, dont l’Espagne. C’est déjà présager de la capacité des Etats à s’armer en médicaments ou en vaccins pour enrayer l’épidémie.

C’est pourquoi un premier scénario, plus pragmatique, préfère anticiper une saison 2019-2020 qui n’ira pas à son terme. Et surtout l’organisation de matches à huis clos jusqu’en février 2021. Un scénario qui serait, s’il venait à se réaliser, difficile à encaisser pour les dizaine de milliers de supporters catalans qui garnissent les tribunes du Camp Nou chaque week-end.

L’Espagne a enregistré 410 morts au cours des dernières vingt-quatre heures, contre 465 la veille, le bilan quotidien le plus bas depuis près d’un mois, a annoncé dimanche le ministère de la santé. L’Espagne est le deuxième pays le plus touché en Europe derrière l’Italie (23.227) avec 20.454 morts depuis le début de la crise sanitaire. 

Lire la suite sur RMC Sport