Australie : Raelene Castle démissionne !

Les polémiques auront donc eu raison du sort de Raelene Castle. La présidente de la fédération australienne de rugby (Rugby Australia) a démissionné de son poste après que son conseil d’administration lui ait annoncé qu’il n’avait plus confiance en elle. Raelene Castle a donc transmis la nouvelle au président par intérim Paul McLean avant de déclarer à ABC : “J’adore le rugby à tous les niveaux et j’aimerai toujours les codes de ce sport et les personnes avec qui j’ai eu l’honneur de travailler depuis que j’ai pris ce poste. J’ai dit clairement au conseil que je me lèverais et ferais tout mon possible pour servir les intérêts de chacun. Au cours de ces dernières heures, il m’a clairement été indiqué que le conseil d’administration pensait que le fait que je ne soit plus présidente aiderait à leur donner l’air dont ils pensent avoir besoin. Le jeu est plus grand que n’importe quel individu. Donc ce soir, j’ai dit au président (Paul McLean) que je démissionnerai de ce rôle. Je ferai tout ce qui est nécessaire pour assurer une passation ordonnée. Je voudrais remercier les gens avec qui je travaille et la communauté plus large du rugby pour leur énorme soutien.”

Les anciennes légendes des Wallabies entendues

C’est donc une présidence de deux années et demi qui se termine pour Raelene Castle à la tête de Rugby Australia. Son mandat aura notamment été marqué par l’affaire Folau, mais aussi par des soucis de gestion qui font de la fédération australienne une des plus endettées. Une situation que la crise du coronavirus n’est pas venue arranger, au contraire… Ces derniers jours, d’anciens internationaux australiens, le capitaine champion du monde en 1991 Nick Farr-Jones en tête soutenu entre autres par George Gregan, Stirling Mortlock, George Smith, Michael Lynagh, Simon Poidevin, Stephen Moore, Jason Little, Rod McCall, Nathan Sharpe et Phil Kearns, avaient envoyé une lettre au conseil d’administration demandant du changement à la tête de Rugby Australia. Ils auront donc été entendus…

Lire la suite sur Eurosport.fr