Aulas : “Terminer la saison à la fin de l’année civile et reprendre la prochaine début 2021”

LIGUE 1 – Dans une interview à L’Équipe ce mardi, Jean-Michel Aulas s’est rangé à l’avis de Jean-Pierre Rivère, président de l’OGC Nice, de disputer la fin de saison actuelle plus tard dans l’année, et entamer la prochaine au début de 2021 pour se synchroniser avec la Coupe du Monde au Qatar. Mais le président lyonnais n’a pas oublié l’hypothèse d’une saison blanche.

C’est l’un des personnages les plus influents du foot français. Donc sa voix porte forcément plus que d’autres. Ce mardi, dans

les colonnes de L’Équipe, Jean-Michel Aulas a décidé de défendre la proposition de Jean-Pierre Rivère de terminer la saison en fin d’année civile 2020 et reprendre début 2021 pour lancer à nouveau les hostilités.

Aujourd’hui, sur les scénarios de déconfinement, on n’a pas les solutions pratiques”, explique le président de l’OL pour qui “il y a de plus en plus de difficultés à une reprise“. Entre des joueurs pas spécialement enthousiastes à l’idée d’une reprise trop rapide et des médecins privés de solutions, la stratégie de la LFP de reprendre mi-juin, poussée par l’UEFA, semble toucher ses limites.

La ligue veut terminer la saison, huit clubs en désaccord : le football italien se déchireLa ligue veut terminer la saison, huit clubs en désaccord : le football italien se déchire

Serie A

La ligue veut terminer la saison, huit clubs en désaccord : le football italien se déchire

IL Y A 36 MINUTES

Je ne suis pas favorable à un arrêt

Alors, Aulas a décidé de suivre l’avis du président niçois. “C’est pour ça qu’il faut peut-être étudier un autre scénario dont on a parlé avec Jean-Pierre Rivère et Nasser Al-Khelaifi, où on décalerait tout ça pour terminer la saison 2019-2020 à la fin de l’année civile et on reprendrait en début d’année 2021 pour la nouvelle saison“, explique-t-il, avant de préciser être en faveur de ce choix “si l’UEFA l’envisage“.

Et la saison blanche, qu’il avait évoquée au début de la crise ? Aulas n’y voit pas un premier choix : “Je ne suis pas favorable à un arrêt, avance-t-il. Tout ce qui peut permettre de terminer les compétitions me va bien. Si par malheur on ne pouvait pas, l’analyse juridique des règlements n’est pas celle que j’entends“. Autrement dit, “l’analyse juridique nous amènera peut-être vers une année blanche ou des choses que les gens n’apprécient pas à priori“. Pas sûr que l’OM et Rennes, virtuellement qualifiés en Ligue des champions, aient la même conclusion juridique.

Du Bernabeu au Di Stefano : le Real songe à finir sa saison dans son centre d'entraînementDu Bernabeu au Di Stefano : le Real songe à finir sa saison dans son centre d'entraînement

Liga

Du Bernabeu au Di Stefano : le Real songe à finir sa saison dans son centre d’entraînement

IL Y A UNE HEURE

La L1 les a manqués d’un rien (ou presque) : Lewandowski, le coup d’avance et… les regrets éternelsLa L1 les a manqués d’un rien (ou presque) : Lewandowski, le coup d’avance et… les regrets éternels

Ligue 1

La L1 les a manqués d’un rien (ou presque) : Lewandowski, le coup d’avance et… les regrets éternels

IL Y A 10 HEURES

Lire la suite sur Eurosport.fr