Auger-Aliassime vient à bout de Bautista Agut et rejoint Zverev en finale

Le 6e essai sera-t-il le bon ? Battu lors de ses 5 premières finales, Félix Auger-Aliassime s’est offert samedi le droit de retenter sa chance. Le jeune Canadien, 22e joueur mondial, a eu raison de la résistance de Roberto Bautista Agut, 13e à l’ATP, en trois sets (6-3, 1-6, 6-3) en demi-finale de l’ATP 250 de Cologne. Comme à Marseille et Rotterdam précédemment cette saison, le voilà donc en lice pour le titre dimanche. Mais il aura fort à faire contre l’Allemand Alexander Zverev, tête de série numéro 1 du tournoi et vainqueur plus tôt dans l’après-midi d’un autre Espagnol, Alejandro Davidovich Fokina, en deux manches serrées (7-5, 7-6).

Décidément, Félix Auger-Aliassime aime jouer en salle. Comme en février dernier, il a montré cette semaine en Allemagne que son tennis puissant et offensif s’exprimait à la perfection dans les conditions indoor. Lors de ses deux précédents matches, il avait laissé en tout et pour tout 8 jeux à ses adversaires. Cette fois, il a dû s’employer, comme on pouvait s’y attendre face à un adversaire du calibre de Roberto Bautista Agut. Mais il a eu le dernier mot, ce qui n’est pas donné à tout le monde face à la mobylette espagnole.

ATP Cologne

Bautista Agut file en quarts mais Simon peut s’en vouloir

HIER À 20:22

Auger-Aliassime a retrouvé le chemin du filet

La performance est d’autant plus intéressante qu’Auger-Aliassime aurait très bien pu se frustrer d’un scénario qui prenait une direction préoccupante pour lui. Après un départ canon, le Canadien a connu une panne quasi-sèche de premières balles dans le 2e set (seulement 48 % dans cette manche contre 62 % au total), relançant quasiment tout seul un adversaire qui n’en demandait pas tant. Retombant dans ses travers caractéristiques, comme une certaine propension à se précipiter et à enchaîner les erreurs et les doubles fautes, il n’a pu sauver qu’un jeu dans ce deuxième acte raté.

Mais le Canadien a donc réussi à garder la tête froide. Menacé d’entrée de 3e set, il a tenu son premier jeu de service en retrouvant du punch et le chemin du filet. Remis dans le droit chemin, il a immédiatement poussé son avantage (6-3, 1-6, 3-0), regagnant en agressivité à la relance et dans ses frappes du fond, comme sur ce coup droit décroisé flashé à 162 km/h ! Et Auger-Aliassime a tenu jusqu’au bout son break d’avance, même s’il a fait face à une balle de débreak dans le 7e jeu.

Il s’est alors déployé de tout son long à la volée pour la sauver en faisant le spectacle. Le danger était passé. Mais s’il veut connaître le premier grand bonheur de sa jeune carrière dimanche, il devra jouer à un haut niveau et sans baisse de régime. Car même privé de son public, Zverev n’a pas l’intention d’échouer à domicile.

ATP Cologne

Zverev réussit ses débuts

15/10/2020 À 13:35

ATP Cologne

Paire “se fait chier” et replonge

14/10/2020 À 16:50

Lire la suite sur Eurosport.fr