Auger-Aliassime : “Ce qui m’attriste, c’est que la police devrait montrer l’exemple”

Alors que les Ă©meutes font rage dans plusieurs villes des Etats-Unis aprĂšs la mort de l’Afro-AmĂ©ricain George Floyd lors d’une arrestation, de nombreux sportifs prennent la parole pour s’Ă©lever contre le racisme ordinaire. Le joueur de tennis FĂ©lix Auger-Aliassime en fait partie et a ainsi racontĂ© une anecdote le concernant personnellement puisque son pĂšre en a Ă©tĂ© la victime.

FĂ©lix Auger-Aliassime est un jeune sportif engagĂ©. Il l’a prouvĂ© voici quelques mois par son engagement dans le financement de l’Ă©ducation au Togo, le pays d’origine de son pĂšre. Et mardi, le Canadien de 19 ans a fait aussi entendre sa voix dans une vidĂ©o partagĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux sur le racisme. Alors que les Ă©meutes se multiplient dans plusieurs villes amĂ©ricaines aprĂšs la mort de l’Afro-AmĂ©ricain George Floyd lors d’une arrestation le 25 mai dernier, Auger-Aliassime a souhaitĂ© illustrer le problĂšme en partageant son expĂ©rience personnelle, ou plutĂŽt celle dont a Ă©tĂ© victime son pĂšre.

Tennis

Mort de George Floyd : “Suis-je la prochaine ?” s’insurge Coco Gauff

30/05/2020 À 06:07

Mon pĂšre possĂšde un immeuble d’appartements Ă  QuĂ©bec au Canada. Et un jour, alors qu’il rentre Ă  la maison en voiture, il s’aperçoit qu’une voiture de police le suit et il trouve ça bizarre. Donc il tourne Ă  droite, puis Ă  gauche, puis Ă  droite encore et fait le tour du pĂątĂ© de maison, et la voiture continue Ă  le suivre. Il finit par s’arrĂȘter sur le bas-cĂŽtĂ©, la voiture de police s’arrĂȘte derriĂšre lui, lui fait des appels de phares et une policiĂšre sort de la voiture pour toquer Ă  sa fenĂȘtre“, raconte le jeune Canadien, avant d’en venir au fait.

“Nous avons fait beaucoup de progrĂšs, mais le chemin est encore long vers l’Ă©galitĂ©”

Mon pĂšre dit alors : ‘DĂ©solĂ©, est-ce que j’ai commis un dĂ©lit ou une infraction ?’ Elle lui rĂ©pond : ‘Non, non.’ Il lui demande alors : ‘Pourquoi est-ce que vous m’arrĂȘtez ?’ Et elle finit par lui faire comprendre que c’est plutĂŽt rare de voir des gens de couleur conduire ce genre de vĂ©hicule dans le voisinage. Donc elle dit en fait Ă  mon pĂšre que le fait qu’il soit Afro-AmĂ©ricain et qu’il conduise une Mercedes peut entraĂźner ce genre de contrĂŽle. Donc mon pĂšre s’interroge : ‘Est-ce que quelqu’un a signalĂ© une voiture volĂ©e ?’ Et elle lui rĂ©pond : ‘Non, c’est juste une vĂ©rification'”, ajoute Auger-Aliassime.

Si l’incident ne s’est pas ensuite envenimĂ© et qu’aucune violence n’a Ă©tĂ© constatĂ©e, le jeune joueur y voit un exemple parmi d’autres de discrimination. “Tout s’est bien terminĂ©, de maniĂšre apaisĂ©e, mais ce genre d’Ă©vĂ©nements crĂ©ent une frustration qui s’accumule et peut mener au drame que nous constatons ces derniers jours avec George Floyd. Les gens doivent en ĂȘtre conscients, rĂ©aliser que ça n’arrive pas qu’aux autres. (…) Nous avons fait beaucoup de progrĂšs mais le chemin est encore long vers l’Ă©galitĂ©. Et ce qui m’attriste aussi, c’est que cette tragĂ©die a Ă©tĂ© causĂ©e par des gens qui devraient montrer l’exemple. Les policiers, comme les enseignants, les professeurs et les docteurs devraient montrer l’exemple et ne pas avoir de prĂ©jugĂ©s“, a-t-il estimĂ©.

A pas encore 20 ans, Auger-Aliassime confirme qu’au-delĂ  de son ascension prĂ©coce sur les courts de tennis du monde entier, il fait aussi preuve d’une belle maturitĂ© quand il s’agit d’aborder d’autres sujets. En se gardant bien de faire des gĂ©nĂ©ralitĂ©s, il espĂšre ainsi donner Ă  rĂ©flĂ©chir.

Tennis

“La chatte qu’il a !” : Il y a un an, Paire s’illustrait sur le Lenglen…

IL Y A 2 HEURES

Tennis

Paire : “Stan pense qu’il est meilleur que moi en double parce qu’il a une mĂ©daille avec Roger”

IL Y A 4 HEURES

Lire la suite sur Eurosport.fr