Athlétisme: Lavillenie et Duplantis vont s’affronter… à distance

Jeudi 11 juin, Renaud Lavillenie et Armand Duplantis participeront à un concours de saut à la perche du meeting d’Oslo. Mais près de 1.700 kilomètres sépareront les deux hommes. Pendant que le recordman du monde suédois effectuera ses tentatives dans le Bislett Stadion de la capitale norvégienne, le champion français de 33 ans sera… chez lui. Il sautera dans son jardin, à Pérignat-lès-Sarliève (Puy-de-Dôme), où un sautoir est installé depuis un certain temps déjà.

Cette “belle initiative”, décrite ainsi par Renaud Lavillenie sur son compte Twitter, a été mise au point par les organisateurs du meeting d’Oslo. Pour l’occasion, l’événement a été rebaptisé “les Jeux Impossibles”. Le stade sera ouvert aux athlètes invités, mais demeurera fermé au public.

“Une grande soirée d’athlétisme”

Pour le saut à la perche, “Mondo” Duplantis aura un autre concurrent présent sur place: Sondre Guttormsen, détenteur du record de Norvège à 5,80 mètres. Bien loin des 6,18 mètres réussis en salle par le génie suédois de 20 ans au mois de février dernier. Un record qu’il a établi à Glasgow, quelques jours après avoir battu une première fois la performance de Renaud Lavillenie qui datait de 2014.

L’insolite meeting d’Oslo donnera lieu aussi, entre autres, à la participation de Karsten Warholm, champion du monde norvégien du 400 mètres avec et sans haies, mais aussi de Karoline Bjerkeli Grøvdal, spécialiste locale des courses de fond. Elle s’élancera sur un 3.000 mètres, afin de battre le record national avec une aide lumineuse sur le long de la piste.

“C’est vraiment une nouvelle positive pour les athlètes et les fans. Cela promet, même à ce stade précoce, d’être une grande soirée d’athlétisme”, s’est enthousiasmé Sebastian Coe, président de la Fédération internationale d’athlétisme. Il est ainsi d’ores et déjà acquis que ce rendez-vous sera diffusé par la télévision publique norvégienne.

Lire la suite sur RMC Sport