Alaphilippe et son équipe vont s’entraîner à Bergame, durement touchée par le coronavirus

Les coureurs de la Deceuninck-Quick Step s’entraîneront du 6 au 23 juillet aux environs de San Pellegrino Terme, non loin de Bergame, ville de Lombardie très touchée par la pandémie de coronavirus, qui a désormais fait plus de 33.800 morts en Italie. C’est ce qu’a indiqué ce dimanche Patrick Lefevere, manager général de la formation belge, sur la chaîne Sporza.

Des tests de dépistage pour toute l’équipe

“Nous allons tous partir en stage en altitude et louer un hôtel entier à San Pellegrino Terme. Si une infection au coronavirus devait survenir, nous serons sûrs qu’elle provient de l’équipe”, a-t-il déclaré dans des propos rapportés par l’agence Belga. Il a ajouté qu’il allait commencer à faire passer des tests de dépistage au coronavirus dès le début de la semaine prochaine aux membres de l’équipe, qui compte notamment dans ses rangs le Français Julian Alaphilippe, cinquième du dernier Tour de France, et le phénomène belge Remco Evenepoel, vainqueur il y a un an de la Clasica San Sebastian.

La Deceuninck-Quick Step avait déjà annoncé en début de semaine qu’elle allait organiser un camp d’entraînement de trois jours dans les Ardennes flamandes à partir du 15 juin afin de préparer la reprise de la saison WorldTour, interrompue par la pandémie de coronavirus depuis la mi-mars et qui doit reprendre début août.

Lire la suite sur RMC Sport