A ne pas manquer : Quatre étapes de légende à revivre sur Eurosport à partir de 14h

Journée exceptionnelle vendredi sur Eurosport avec l’enchaînement de quatre étapes mythiques de l’histoire du Tour de France. Vous y croiserez Luis Ocana, Eddy Merckx, Bernard Thévenet, Greg LeMond, Bernard Hinault, Miguel Indurain ou Claudio Chiappucci. Cinq heures de bonheur pour les amoureux de la Grande Boucle. Rendez-vous sur Eurosport 1 à partir de 14h.

De 14 heures à 19 heures, sur Eurosport 1, vous pourrez revivre quatre étapes qui ont marqué la grande Histoire du Tour de France et demeurent parmi les plus fameuses et les plus mythiques. Voilà le menu de votre après-midi. Installez-vous bien confortablement, surtout. Attention, spoilers ci-dessous.

1971 : Le fabuleux raid d’Ocana (14h)

"Ce Tour est clairement fait pour Bardet !""Ce Tour est clairement fait pour Bardet !"

Tour de France

“Ce Tour est clairement fait pour Bardet !”

21/04/2020 À 10:14

Lorsque débute ce Tour de France 1971, Luis Ocana est considéré comme le principal (le seul ?) rival d’Eddy Merckx, vainqueur des deux éditions précédentes. Lors de la 11e étape, l’Espagnol, à l’attaque dans le col du Noyer, mène une de ses envolées qui laissent une empreinte indélébile. A Orcières-Merlettes, il s’impose en ayant écrasé la concurrence, à commencer par Van Impe et Merckx. “Aujourd’hui, Ocana nous a maté comme El Cordobès dans l’arène mate ses taureaux“, dira le Belge.

Tour de France 1971 : Luis Ocana mène la danse devant Lucien Van Impe dans l'étape d'Orcières-MerlettesTour de France 1971 : Luis Ocana mène la danse devant Lucien Van Impe dans l'étape d'Orcières-Merlettes

Tour de France 1971 : Luis Ocana mène la danse devant Lucien Van Impe dans l’étape d’Orcières-Merlettes

Crédits Getty Images

1975 : Passation de pouvoir à Pra-Loup (14h50)

La dernière journée en jaune du légendaire Eddy Merckx. Challengé par Bernard Thévenet, le Belge, quintuple lauréat de l’épreuve, vacille et finit par flancher sous les assauts de “Nanard” dans l’ascension finale vers Pra-Loup. C’est le jour de gloire du leader de l’équipe Peugeot. C’est aussi une page d’histoire de la Grande Boucle qui se tourne ce 13 juillet 1975…

Eddy Merckx et Bernard Thévenet lors du Tour de France 1975Eddy Merckx et Bernard Thévenet lors du Tour de France 1975

Eddy Merckx et Bernard Thévenet lors du Tour de France 1975

Crédits AFP

1986 : LeMond – Hinault, main dans la main (16h)

Une des étapes les plus célèbres de l’histoire du Tour. Bernard Hinault et Greg LeMond survolent l’épreuve, comme ils l’avaient fait un an plus tôt, le Français décrochant son 5e Tour, devant le jeune Américain. Un an plus tard, les duettistes de La Vie Claire, l’équipe dirigée par Bernard Tapie, sont encore au-dessus du lot. Cette fois, LeMond est en jaune. A l’Alpe-d’Huez, Greg et Bernard sont encore seuls au monde…

Greg LeMond et Bernard HinaultGreg LeMond et Bernard Hinault

Greg LeMond et Bernard Hinault

Crédits Getty Images

1992 : Il diablo dans tous ses états (17h10)

Le week-end alpestre débute avec l’étape de Sestrières. Elle sera marquée par la folle cavalcade de Claudio Chiappucci. L’Italien fait vaciller le tenant du titre et grand favori Miguel Indurain. Parti dans une échappée dès le départ, le maillot à pois s’impose en solitaire. Indurain, victime d’une hypoglycémie, va tout de même s’emparer du maillot jaune au détriment de Pascal Lino, leader depuis dix jours.

Claudio Chiappucci - 1992Claudio Chiappucci - 1992

Claudio Chiappucci – 1992

Crédits Getty Images

Ineos pourrait se "retirer" du Tour si les protections contre le coronavirus sont insuffisantesIneos pourrait se "retirer" du Tour si les protections contre le coronavirus sont insuffisantes

Tour de France

Ineos pourrait se “retirer” du Tour si les protections contre le coronavirus sont insuffisantes

17/04/2020 À 11:32

Contador : "Je pense que cette quarantaine profitera à Froome"Contador : "Je pense que cette quarantaine profitera à Froome"

Tour de France

Contador : “Je pense que cette quarantaine profitera à Froome”

16/04/2020 À 14:36

Lire la suite sur Eurosport.fr