Saïd Chabane : le président d’Angers nie les faits d’agression sexuelle

Saïd Chabane : le président d'Angers nie les faits d'agression sexuelle Saïd Chabane a été placé en garde à vue, ce mercredi 5 février 2020, en raison d’une plainte déposée à son encontre pour agressions sexuelles. Le président du club de foot du SCO d’Angers a réagi en clamant son innocence.

Le SCO d’Angers est dans la tourmente ce mercredi : Saïd Chabane (55 ans), président du club depuis 2001, fait en effet l’objet de trois plaintes pour agressions sexuelles et harcèlement sexuel, et a été placé en garde-à-vue, ce matin, dans les locaux de la police judiciaire de la ville du Maine-et-Loire. RMC, qui a révélé l’affaire, précise qu’une première plainte a été déposée à la fin du mois de janvier 2020 par une femme, salariée du club, qui évoquerait des attouchements, sans consentement, sur les seins et les parties intimes. Deux autres victimes présumées se seraient fait connaître quelques jours plus tard, pour dénoncer des faits du même ordre. Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet d’Angers à l’encontre de Saïd Chabane, qui est pour l’heure, rappelons-le, présumé innocent.

Saïd Chabane déterminé à voir reconnaître son innocence

Le dirigeant a d’ailleurs rapidement réagi à ces accusations, via un communiqué publié sur le site Internet du club de foot angevin, dans lequel on peut notamment lire : “La direction d’Angers SCO confirme que le président Saïd Chabane s’est rendu mercredi 5 février dans les locaux des services de police d’Angers, en réponse à une convocation reçue fin janvier. Conformément aux règles du code de procédure, il est actuellement entendu sous le régime de la garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte par le procureur d’Angers à la suite de la plainte d’une salariée du club. Saïd Chabane conteste formellement toutes les allégations portées contre lui et apportera à la Justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur. Déterminé à voir reconnaître son innocence, il est confiant dans l’issue de l’enquête à laquelle il coopère totalement”. Né à Alger en 1964 et arrivé en France à l’âge de 23 ans, Saïd Chabane a fait fortune dans l’agro-alimentaire avant de racheter le SCO d’Angers en 2011, en déboursant la somme de 1,7 million d’euros.

Lire la suite sur Linternaute.com