NBA: LeBron James mis à l’amende pour une célébration “obscène”

0 0
Read Time:1 Minute, 39 Second

LeBron James a écopé vendredi d’une amende de 15.000 dollars pour “geste obscène”, deux jours après la victoire des Los Angeles Lakers face à Indiana.

Son tir à trois points, réussi à près d’une minute de la fin du dernier quart-temps, lui avait donné envie de célébrer en se touchant les parties génitales. Pour ce geste jugé “obscène” et réalisé mercredi lors de la victoire 124-116 des Los Angeles Lakers face aux Indiana Pacers, LeBron James a écopé d’une amende de 15.000 dollars. La sanction a été annoncée vendredi par la NBA.

Auteur de 39 points dans cette rencontre, le joueur de 36 ans a également été réprimandé sur un autre point. Il lui est reproché d’avoir “utilisé un langage grossier” pendant la conférence de presse d’après-match, au sujet des règles disciplinaires de la ligue.

Après son accrochage avec Stweart: “Ce sont des conneries”

Déjà suspendu un match cette semaine après son coup porté dimanche au visage du pivot de Détroit Isaiah Stewart, “King James” n’avait pas apprécié cette sanction. “Ce sont des conneries, mais peu importe”, a-t-il déclaré.

À neuf minutes de la fin du troisième quart-temps du match remporté 121-116 par les Lakers face aux Detroits Pistons, James, accroché par Stewart, s’était brutalement retourné, assénant un coup au visage de son adversaire (ensuite suspendu deux matchs). Tombé au sol et victime d’une coupure au-dessus de l’oeil droit, le joueur des Pistons a essayé à plusieurs reprises de se venger. Cela a conduit à une mêlée de joueurs des deux équipes, avec plusieurs membres des staffs ainsi que de la sécurité, qui ont également participé à l’échauffourée sans que des coups n’aient été portés.

C’était la deuxième fois en 19 ans de carrière NBA que LeBron James connaissait pareille mésaventure. La première remonte à 2017, lorsqu’il s’en était verbalement pris au corps arbitral lorsqu’il jouait avec Cleveland, contre son ancienne équipe de Miami.

Lire la suite sur RMC Sport

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Amine Gouiri, l’aiglon qui vole au-dessus de la Ligue 1
Next post Barça – Manchester City : Sterling ne viendra pas en Catalogne cet hiver !