L’appétit vient en mangeant : Tao Geoghegan Hart vise les grands tours “pour dix ans”

Egan Bernal, Geraint Thomas, Richard Carapaz et Tao Geoghegan Hart, l’an prochain Ineos comptera quatre vainqueurs de grands tours dans ses rangs. C’est autant qu’en 2019 mais Chris Froome quitte le navire et son jeune coéquipier, lauréat du dernier Tour d’Italie, le remplace au bon moment. Il fera désormais partie de l’équation complexe de la disitrbution des rôles dans l’équipe britannique sur les courses les plus prestigieuses.

Bien sûr, remporter la Vuelta et le Tour, c’est mon rêve. Commencer par gagner sur le Giro est incroyable, vraiment, encore plus cette année avec tout ce qu’il s’est passé“, a dit le Britannique à la Gazzetta dello Sport. Ce Giro, remporté le dernier jour face à Jai Hindley, était la quatrième course de trois semaines de Geoghegan Hart, arrivé tard au vélo. “J’espère pouvoir me battre encore encore pendant dix ans sur ces courses-là“, poursuit-il.

“Geoghegan Hart, on le voit venir depuis un petit moment”

Reste à savoir désormais comment s’articulera l’équipe Ineos l’an prochain. La saison 2019, largement sauvée par la réussite de Tao Geoghegan Hart, a été compliquée. Le Tour de France et sa préparation se sont très mal passés. Richard Carapaz, prévu sur le Giro, a été rappelé en urgence pour disputer la Grande Boucle au du manque de niveau de Geraint Thomas et Chris Froome. Le premier devait être leader sur le Tour d’Italie mais une chute l’a contraint à l’abandon en première semaine quand le second n’a jamais retrouvé son niveau.

C’est une question que je me pose, avoue Geoghegan Hart. […] Je pense que nous aurons une discussion dans l’équipe. Il y a tellement de courses qui me font envie et tellement de belles courses“. Celui qui adore l’Italie se verrait bien défendre son titre l’an prochain mais il n’a peut-être pas encore l’assurance que peut apporter un Richard Carapaz. Il se peut que le vainqueur du Giro se retrouve équipier l’an prochain mais après tout c’est aussi dans cette position qu’il a débuté en Italie cette année.

Merckx : “Geoghegan Hart, c’est un coeur en or avec une vraie ambition, je l’aime beaucoup”

Lire la suite sur Eurosport.fr