“Ils savent ce que j’attends, je leur fais confiance” : Eyraud met la pression sur les salaires

L’Olympique de Marseille a à coeur de montrer ce qu’il fait. Après avoir ouvert les portes au quotidien L’Equipe dans la semaine, le club phocéen a, par l’intermédiaire d’une “interview” de son Président, Jacques-Henri Eyraud, fait le point sur ses actions pour lutter contre la crise liée à la pandémie de coronavirus et donner son avis sur la reprise du championnat. Pour “JHE”, “balayer d’un revers de la main l’argument économique” serait hypocrite. “Les clubs sont dans des situations très difficiles aujourd’hui et l’arrêt du Championnat impliquerait pour eux une situation économique plus grave encore“, précise-t-il.

Quand les compétitions pourront recommencer, Eyraud espère que cela pourra se faire avec les suppporters. “Idéalement, le foot devrait reprendre quand les conditions sanitaires le permettront, dans des stades pleins au milieu de supporters qui chantent, qui crient, qui dansent, dit-il conscient pour autant que c’est illusoire. Maintenant, si la seule solution pour une reprise en toute sécurité, c’est de jouer des matches à huis clos, il faudra peut-être l’envisager, mais ce serait un crève-cœur.” Pour ce qui est de la date de reprise, Eyraud regrette que chacun y aille de “sa petite musique” et assure que c’est “le virus qui dicte sa loi“.

Eyraud veut un geste des joueurs sur les salaires

Au sein de l’OM, 78 % des salariés sont au chômage partiel alors que les membres du Comité exécutif ont baissé leur salaire de 20% selon Eyraud qui attend désormais des actes chez les joueurs. “Dans un contexte aussi exceptionnel, chacun doit prendre sa part de l’effort collectif. Ils savent ce que j’attends d’eux et je leur fais confiance pour qu’ils prennent les bonnes décisions“, assure le président. Pour le moment, aucun accord sur les salaires n’a été annoncé du côté de l’OM. Cette semaine, La Provence, avançait même que certains joueurs n’était pas prêts à accéder aux demandes d’Eyraud qui parle de “fake news” en ce qui concerne une possible vendre de l’OM.

Frank McCourt, propriétaire de l'OM, et son président Jacques-Henri Eyraud

Frank McCourt, propriétaire de l’OM, et son président Jacques-Henri EyraudGetty Images

Engagé comme de nombreux clubs français dans la crise sanitaire et sociale que traverse le pays, l’Olympique de Marseille multiplie les actions. “Le soutien aux hôpitaux de Marseille via une levée de fonds, le soutien aux plus démunis via la Banque alimentaire et les Restos du Cœur ou encore le soutien aux victimes de violences conjugales“; liste Jacques-Henri Eyraud. Pour les femmes victimes de violences conjugales, l’OM a ouvert les portes de la Commanderie et leur offre un hébergement.

Vidéo – “Après l’allocution du président, l’espoir est revenu en L1”

02:07

Lire la suite sur Eurosport.fr