Coronavirus: Comment le coaching en ligne nous aide à garder la forme en période de confinement

Non, le sport ne s’est pas arrêté avec le confinement généralisé. Si l’épidémie de Covid-19 a mis la France et les sportifs à l’arrêt, nombreux sont ceux qui cherchent malgré tout à se défouler. Pas simple alors que le premier Ministre Edouard Philippe vient de durcir les règles sur l’activité sportive en plein air. Reste donc le sport à la maison. 

Dans ce contexte si particulier, c’est souvent le sytème D qui prévaut. C’est parfois freestyle, drôle voire peu recommandable. Alors si parcourir un marathon sur votre balcon ne vous branche pas plus que ça, les cours de sport en ligne sont un excellent moyen pour continuer de s’entretenir physiquement. Presque comme si la vie n’avait pas changé.

Des cours et de la solidarité

De nombreux espaces dédiés aux activités sportives se sont adaptés au confinement pour offrir une offre virtuelle à leur public. C’est le cas d’OLY Be. Née il y a quatre ans, cette société qui proposait aux citadins des cours de yoga, de pilates ou de sophrologie a transformé son offre en cours virtuels. A partir de huit euros, il est désormais possible de se dépenser en suivant les conseils des professionnels tout en restant chez soi. Depuis le confinement, OLY Be a donné une centaine de cours par semaine auxquels ont participé près de 3.000 élèves.

Le changement de méthode s’accompagne aussi d’une démarche solidaire. “Tous les professeurs qui sont indépendants sont rémunérés, indique sa fondatrice Gaëlle Frizon de Lamotte. On continue de les faire bosser même si le modèle est différent. Et on a créé un fond de solidarité. 10% de notre chiffre d’affaire leur sera reversé.”
A part le décor rien n’aurait donc changé ? Si les cours du matin restent moins prisés que ceux de l’après-midi, on constate beaucoup d’inscriptions de dernière minute. Et des cours qui, confinement oblige, se font souvent à deux avec avec son partenaire, ou en famille.

Du training avec une chaise

Sur les réseaux sociaux aussi, l’adaptation est aussi ultra rapide. Le coach sportif Christophe Ruelle a ainsi réussi le pari de conserver ses élèves en leur offrant des cours en live sur Facebook. “Au départ l’idée était de prolonger l’activité que l’on avait ensemble pour ne pas perdre le lien, ni le bénéfice des entraînements, explique-t-il. L’intérêt a été bien au-delà de mes élèves. J’ai eu des demandes aux quatre coins de la France. Je l’ai lancé à l’arrache et ça a pris très vite et c’est monté en très peu de temps.”

Voilà comment tous les soirs à 18h, des centaines de confinés se retrouvent entre 30 et 50 minutes pour des séances de renforcement musculaire, de cardio ou de stretching. Espace réduit oblige, Christophe Ruelle a aussi expérimenté du training avec une chaise. “Les gens ont bien adhéré, dit-il. On essaye d’étayer le programme.” Et ça cartonne. Christophe Ruelle a gagné 6.000 adhérents en 10 jours. Le cap des 10.000 devrait être franchi ce jeudi soir. Le live a démarré à 300 connexions pour dépasser les 1.000 mercredi. Un programme est même désormais disponible pour six semaines… De quoi sortir du confinement en pleine forme.

Lire la suite sur RMC Sport