Boudjellal explique pourquoi il ne veut pas racheter l’OM

L’Olympique de Marseille n’est pas à vendre. C’est en tout cas ce qu’a rappelé le président Jacques-Henri Eyraud samedi alors que les rumeurs d’un départ de Frank McCourt ont circulé ces derniers jours. “Quant aux personnes qui s’amusent à agiter sans cesse le chiffon rouge d’une vente du club, je ne peux que les décevoir et les renvoyer à leurs fake news. Et tant pis pour ceux qui en rêvent la nuit”, a soufflé JHE au Figaro

“Il y a le prix et aussi ce qu’il faut mettre pour combler le déficit”

Mourad Boudjellal est-il visé? Si le désormais ex-président du RC Toulon souhaite désormais investir dans le football, il n’est pas intéressé par l’Olympique de Marseille. “C’est un peu cher, a-t-il indiqué jeudi dans le Super Moscato Show sur RMC. Il y a le prix et aussi ce qu’il faut mettre pour combler le déficit. Là, si c’est Bernard Lemaître qui le rachète, je ne vous dis pas ce qu’il dit…” Une allusion aux propos de son successeur au RCT, lequel a déclaré qu’il n’a pas arrêté de mettre de l’argent dans le club pour ne pas qu’il dépose le bilan. 

>> Les podcasts du Super Moscato Show

Si le club phocéen n’intéresse donc pas Mourad Boudjellal, l’homme d’affaire travaille toujours pour reprendre le Sporting Toulon, dernier de National. “Grâce à WhatsApp et à Zoom, on arrive à discuter. Ça avance, je ne dis pas qu’on est d’accord mais on est moins ‘pas d’accord’ qu’il y a quelque temps”, conclut-il.

Lire la suite sur RMC Sport