Après l’avoir viré, le boss de Tottenham veut baisser le salaire de Pochettino

Il y a un an, les Spurs marchaient sur l’eau. Emmené par Mauricio Pochettino, Tottenham fonçait vers la première finale de Ligue des champions de son histoire. Un an plus tard, le monde a changé. Le club londonien est d’abord rentré dans le rang. Daniel Levy, son président, a viré son coach au mois de novembre, remplacé par José Mourinho. Puis la pandémie de coronavirus a mis le club londonien dans le rouge sur le plan financier. Les Spurs qui sont très loin d’avoir payé leur stade cherchent donc par tous les moyens à faire des économies.

Objectif, économiser 10 millions d’euros

Or l’une des pistes de Daniel Levy mène… à son ancien entraîneur. Selon le Daily Mail, le boss de Tottenham tenterait de revoir à la baisse le salaire de Mauricio Pochettino. Un salaire que l’Argentin continue de percevoir. Lors de son départ, il a en effet obtenu d’être payé tant qu’il ne trouvera pas un nouveau contrat.

D’après le tabloïd anglais, Daniel Levy souhaiterait donc obtenir une baisse de 8,5 millions de livres (environ 10 millions d’euros) dans le but d’aider le club à affronter la crise économique due à la pandémie. Le club londonien souhaiterait aussi trouver un accord avec ses trois adjoints, Jesus Perez, Miguel D’Agostino et Antoni Jimenez. Selon une estimation du London Evening Standard, le coût total réservé au quatuor s’élève à 20 millions de livres sterling, soit 23,3 millions d’euros.

Lire la suite sur RMC Sport