Andre Roberson se dit prêt à retrouver les parquets

Fin janvier 2018, dans un match à Detroit, Andre Roberson se rompt le tendon rotulien du genou gauche. Opéré dans le foulée, l’arrière du Thunder devait initialement faire son retour en novembre 2018. Plus de deux ans après sa blessure, il n’a toujours refoulé les parquets. Roberson a multiplié les rechutes et a même dû subir une autre intervention chirurgicale en 2018 pour une inflammation causée par une suture. La saison suivante, re-belote avec deux autres passages sur le billard pour réparer notamment une fracture avec déplacement osseux. Cette longue traversée du désert semble enfin touchée à sa fin. Dans le podcast Catching up with the family de Nate Tomlinson, Roberson annonce que sa rééducation est terminée et qu’il espère rejouer avec OKC si la saison reprend son cours :

 

Grosso modo, j’en ai fini avec la période de rééducation. J’en suis quasiment au stade où je devrais jouer honnêtement. Mais, je continue de voir cela au jour le jour, jusqu’à ce que je sois de retour avec notre staff médical pour être réévaluer. Je dois juste rester patient tout en sachant que la lumière est bientôt là au bout du tunnel. Définitivement, ça aura été une longue journée et elle va bientôt se terminer.

 

Malgré les bonnes intention d’Andre Roberson, difficile à l’heure actuelle d’entrevoir une solution pour continuer la saison NBA. La situation contractuelle du joueur ne joue pas vraiment en sa faveur, qui plus est. En fin de contrat, l’arrière sera bientôt agent libre et sans compétition depuis de longs mois, la signature d’un nouveau deal parait bien compromise. A OKC, l’équipe s’est complètement remodelée en son absence en donnant la part belle aux jeunes sur les rôles de défenseur. Que ce soit Terrance Ferguson, Hamidou Diallo ou même Luguentz Dort, tous ont un rôle dans les rotations de Billy Donovan… ce qui n’est plus le cas de Roberson depuis ce fameux match contre les Pistons, le 27 janver 2018.

Lire la suite sur Insidebasket.com