Andre Drummond se dit prêt à activer sa player option

Les Cavaliers vont devoir se creuser la tête pour se dégager un peu de masse salariale cet été, afin de recruter des joueurs sur le marché de la Free Agency, marché sur lequel Andre Drummond ne compte pas se placer avant 2021. À en croire les dernières rumeurs qui circulent autour de la franchise, le pivot fraîchement arrivé au mois de février aurait l’intention de rester une saison supplémentaire avec les Cavs en activant sa clause de joueur sur son contrat, une clause à hauteur de 28.7 millions de dollars.

 

Le General Manager, Koby Altman, ainsi que l’équipe dirigeante de la franchise, se doutaient évidemment d’une telle issue lorsque ces derniers ont décidé de monter un trade lors de la Trade Deadline avec les Detroit Pistons afin de récuperer le pivot All-Star, à qui il restait cette année supplémentaire en option. Andre Drummond s’était montré plutôt discret à ce sujet depuis son arrivée dans l’Ohio, préférant se focaliser en priorité sur la fin de la saison régulière avant de planifier quoique ce soit pour son avenir.

 

Mais depuis la suspension de la saison le 11 mars dernier, l’ex-Piston semble être revenu sur ses déclarations en début de saison, lorsque ce dernier affirmait vouloir tester le marché dès cet été. Une situation dans l’impasse pour Cleveland qui devrait se retrouver fortement impacté dans ses choix ainsi que sur les éventuelles signatures et prolongations de joueurs dont les contrats arrivent bientôt à leur terme.

 

Selon plusieurs sources proches de l’entourage du joueur, Drummond souhaiterait activer cette option pour plusieurs raisons. La première, et la plus évidente, est que l’intérieur a vu sa valeur marchande dégringolée après que les Pistons l’aient échangé contre seulement deux joueurs en bout de rotation et un second tour de draft, dans le simple but d’alléger leur masse salariale en vue de la Free Agency 2021. Son profil de joueur lent, scotché sous les paniers et avec une palette de tirs assez limitée ne semble plus attirer beaucoup de franchises sur le marché, à l’heure du spacing et des pivots fuyants capables d’allumer à longue distance.

 

Par ailleurs la plupart des équipes ne disposent pas d’une marge salariale suffisante pour satisfaire les prétentions salariales du joueur, du moins pour cet été. Car contrairement à cette année, la Free Agency 2021 s’annonce riche en opportunités pour les franchises qui tenteront sûrement leur chance sur un Giannis Antetokounmpo alors en fin de contrat. Pour son agent Jeff Schwartz, ce n’est donc pas le moment idéal pour tester le marché cet été, alors qu’il dispose d’une dernière belle année de contrat, avant de demander pourquoi pas un plus gros chèque ailleurs l’année suivante.

Lire la suite sur Insidebasket.com